Cameroun – Obsèques: Tonye Bakot rend hommage à Henri Engoulou – 27/05/2014

La levée de corps de l’ancien ministre a eu lieu hier en présence de plusieurs personnalités.

Henri Engoulou, ex-ministre délégué chargé du Budget.
Henri Engoulou, ex-ministre délégué chargé du Budget.

Débordé par la foule, le protocole a été contraint de suspendre la procession autour du corps d’Henri Engoulou. La morgue de l’hôpital gynéco de Yaoundé s’est avérée trop étroite hier pour contenir toutes les personnes venues assister à la levée de corps d’Henri Engoulou. L’archevêque émérite de Yaoundé, Victor Tonye Bakot, qu’on n’avait plus revu en public était de ceux-là. Il est allé s’incliner devant la dépouille mortuaire avant d’aller apporter du réconfort aux veuves très éplorées.

La mise en bière d’Henri Engoulou a en effet drainé grand monde. L’amicale des secrétaires généraux des ministères dont Engourou faisait partie pour avoir été Sg du ministère de la Santé publique et Sg du ministère des Finances était fortement représentée par des Sg en poste dont Jean Tchoffo et Sinata Koulla pour ne citer que ceux-là. Pierre Titi, le ministre délégué chargé du Budget au ministère des Finances, qui a succédé à Engoulou à ce poste, lui, était à la tête d’une importante délégation des cadres du ministère des Finances où Engoulou a passé l’essentiel de sa carrière dans l’administration. Les élites de la Lékié, le département d’origine d’Engoulou n’étaient pas en reste, avec en bonne place le député Barnabé Eloundou et le sénateur Jean-Marie Mama.

Yap Abdou

Les anciens compagnons de fortune de Henri Engoulou à la prison centrale de Yaoundé étaient tout aussi abattus que les membres de la famille, qu’il s’agisse de Otele Essomba qui a partagé pendant quatre ans la même cellule avec Engoulou et six autres personnes ou même Jean-Marie Aboganena. Dans l’incapacité d’être présents, Atangana Mebara (toujours hospitalisé), Olanguena Awono (en prison), Roger Ntongo Onguene (en prison), quant à eux étaient représentés par leurs épouses respectives. A tout ce monde, Mgr Jérôme Owono Mimboé a demandé de prier pour que le Seigneur conduise Henri Engoulou dans un lieu où il n’y a ni douleur, ni peine, ni larme, mais de la joie.

Au moment où se tenait cette levée de corps, une audience de l’affaire Lydienne Eyoum, Polycarpe Abah Abah et Henri Engoulou se déroulait au Tribunal criminel spécial. Ici on a tout de même pris le soin d’enlever le nom d’Engoulou du rôle de cette audience. La parole a alors été donnée à Me Baleng Maah pour qu’il présente sa défense. Cet accusé a dit son incapacité à pouvoir parler. «En ce moment se tient la levée de corps de mon coaccusé. C’est lui qui devait être dans le box aujourd’hui. En hommage à lui, je ne voudrais pas prendre la parole», s’est excusé Me Baleng Maah. Yap Abdou, le président du Tcs est entré dans tous ses états et a exigé au coaccusée d’Henri Engoulou d’aller dans le box contre sa volonté. A la prison centrale de Yaoundé une messe est tout de même prévue en hommage à Henri Engoulou qui sera enterré demain, mercredi, 28 mai dans son village natal à Lobot près d’Okola.

Source : © Le Jour

Par Eitel Elessa Mbassi

  • AYISSI TSIMI

    Je suis désolé de la manière que ce digne fils,très intelligent et brave monsieur décède, nous avons grandi ensemble, malgré tout, il m’appelait toujours par mon nom par tout ou nous nous retrouvons.
    Que son âme repose en paix!