Cameroun : nouvelles perturbations sur le marché de la distribution du gaz domestique

Nouvelles perturbations sur le marché de la distribution du gaz domestique | Illustration/DR
Nouvelles perturbations sur le marché de la distribution du gaz domestique | Illustration/DR

Malgré l’accalmie observée entre la société Tradex et la SCTM, le leader de la distribution du gaz domestique au Cameroun, qui est endetté à hauteur de plus de 4 milliards de francs Cfa auprès de la première entreprise citée ; la sérénité ne semble pas revenue sur le marché du gaz domestique au Cameroun.

En effet, certains marqueteurs affirment n’avoir pas été livrés pendant plusieurs semaines, confirmant ainsi les plaintes des consommateurs de la capitale du pays, parfois obligés de sillonner plusieurs dépôts pour pouvoir acquérir une bouteille de 12,5 Kg.

Cette situation peut s’expliquer par la persistance des difficultés de trésorerie de la SCTM, qui contrôle environ 40% du marché, et la suspension provisoire des opérations de consignes des bouteilles de gaz chez Tradex, filiale de la SNH qui est rapidement devenue un acteur majeur sur le marché du gaz domestique au Cameroun depuis son arrivée sur ce marché en 2013.

Pour rappel, la demande de gaz domestique au Cameroun augmente en moyenne de 8% chaque année, officiellement, tandis que la production locale est à la fois stagnante et insignifiante, obligeant le pays à assurer 80% de sa consommation au moyen des importations.

Source : © Investir Au Cameroun

Par BRM