Cameroun : Nouvelle déchirure au sein du management de Nexttel – 12/10/2014

Le torchon brûle de nouveau au sein de l’équipe dirigeante de Viettel Cameroun, le 3èmeopérateur de téléphonie mobile et premier exploitant de la 3G, qui opère sous la marque Nexttel dans le pays depuis le 18 septembre 2014.

Philémon Yang, premier ministre du Cameroun.
Philémon Yang, premier ministre du Cameroun.

Selon le magazine français Jeune Afrique, «les deux directeurs généraux adjoints camerounais, Moïse Bayi et Haman Oumar, accusent leur patron, le Vietnamien Vu Khanh Duy, de verrouiller la gestion» de l’entreprise.

Le conflit est si sérieux que c’est le Premier ministre camerounais en personne, Philémon Yang, qui a décidé de jouer les médiateurs entre ces principaux dirigeants de Viettel Cameroun, qui se regardent désormais, dit-on, en chiens de faïence. A l’origine de ce énième conflit le refus du DG d’instaurer le principe de la double signature pour les dépenses de l’entreprise, et l’utilisation d’environ 500 Vietnamiens à des postes légalement réservés aux nationaux.

Malgré la tentative de conciliation orchestrée par le PM camerounais, qui a convoqué les protagonistes du conflit à son bureau le 23 septembre 2014, apprend-on, les positions des uns et des autres sont restées figées pour l’instant.

Source : Agence Ecofin

http://www.agenceecofin.com/operateur/1010-23425-nouvelle-dechirure-au-sein-du-management-de-nexttel-le-3eme-operateur-du-mobile-au-cameroun

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Cameroun : Nouvelle déchirure au sein du management de Nexttel – 12/10/2014"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guy René

Cette affaire ressemble à du sabotage orchestré par les concurrents. C’est une méthode connue…

Mohamed Bello

Hum c’est chaud

Alain Thierry Messi

Carine Bieme-Ndi tu vois alors §!!!!!!

wpDiscuz