Cameroun : Notre héritage de la Grande guerre – 12/08/2014

La clôture du colloque y relatif a eu lieu vendredi  à Douala.

Pr Daniel Abwa et Dr Kouosseu Jules - Photo d'illustration.
Pr Daniel Abwa et Dr Kouosseu Jules – Photo d’illustration.

Rideau vendredi dernier à Douala sur le 1er colloque national militaire. Au terme d’une semaine riche en enseignements, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense chargé des Anciens combattants et Victimes de guerre s’est rendu au poste de commandement de la 2e région militaire interarmées. Koumpa Issa a présidé la cérémonie de clôture d’un colloque qui en aura édifié beaucoup sur l’histoire militaire. Bien plus, le public a eu l’opportunité de jauger l’engouement des chercheurs et des historiens camerounais sur la question.

On retient de ces assises que le Pr. Daniel Abwa et ses collègues ont valorisé la riche  mémoire militaire camerounaise. Pour cela, de nombreux thèmes ont été abordés par ces universitaires.

Au cours des travaux en ateliers, le public a ainsi beaucoup appris des thématiques autour de la grande guerre au Cameroun. Les communications sont passées du fait colonial à l’affirmation d’une identité nationale : esquisse de reconstruction d’un processus de mutation  sociale de type déterministe à la Première Guerre mondiale et effritement du prestige du colonisateur français au Cameroun. En outre, la rencontre de Douala a permis de poser les bases du 42e congrès de la commission internationale d’histoire militaire que le Cameroun va accueillir en 2016.

L’histoire militaire revisitée par d’éminents spécialistes montre bien l’importance que les autorités camerounaises accordent à la connaissance des faits passés. En décidant de l’organisation de ce tout premier colloque national sur l’histoire militaire, le sommet de l’Etat a permis aux jeunes d’avoir des informations utiles, à même d’aider ceux qui veulent faire carrière dans les forces de défense.

Source : © Cameroon Tribune

Par Mireille ONANA MEBENGA