Cameroun – Nominations : De nouveaux responsables aux ministère des Arts et de la Culture (MINAC)

Pr Narcisse Mouelle, Ministre camerounais des Arts et de la Culture | DR
Pr Narcisse Mouelle, Ministre camerounais des Arts et de la Culture | DR

Le Musée national, l’Ensemble national et les Archives nationales ont du sang neuf à leur tête.

Coup de neuf au ministère des Arts et de la Culture (MINAC). Le Musée national, l’Ensemble national et les Archives nationales ont à leur tête de nouveaux responsables, nommés par décret du Premier ministre, chef du gouvernement, le 29 avril dernier. Vendredi, nombre de directions du MINAC ont reçu du sang neuf. Ainsi, Célestin Sietchoua Djuitchoko, chef de division des affaires juridiques, Christophe Mbida Mindzie, directeur du patrimoine culturel et Armand Abanda Maye, directeur du développement et de la promotion des arts se voient attribuer de nouvelles responsabilités. En plus de ces directions, le Musée, l’Ensemble national et les Archives nationales, trois départements d’une importance capitale pour le réveil et la valorisation de la culture, vont s’adapter à des défis futurs.

Raymond Asombang est désormais le patron du Musée national. Maître de conférences, spécialiste d’archéologie, il effectue ainsi un retour au MINAC, où il avait occupé les postes de chef service puis directeur du patrimoine, et enfin conseiller technique. Enseignant d’archéologie et d’histoire à l’Université de Yaoundé I, il a le privilège de devenir le premier directeur de ce bâtiment de plus de 5000 m² qui a ouvert ses portes au public en janvier 2015.

Joseph Eloundou Atangana est le nouveau directeur de l’Ensemble national. Faire revivre la belle époque du ballet, du théâtre et de l’orchestre national, ainsi que toutes les formes d’expression artistique, s’inscrit dans ses différentes missions. Connu comme l’un des plus anciens fonctionnaires du MINAC, cet expert-conseil en ingénierie des politiques culturelles et artistiques n’est pas étranger à ses nouvelles responsabilités, lui qui a mené plusieurs projets au ministère comme directeur artistique, et comme délégué régional de la Culture pour le Centre et le Sud.

Esther Olembe est, quant à elle, le nouveau directeur des Archives nationales. Docteur en sciences de l’information et de la communication, enseignant-chercheur, elle est actuellement chargée de cours à l’Université de Yaoundé II-SOA. A l’Ecole supérieure des Sciences et Techniques de l’information et de la communication (ESSTIC), elle est chef du département de l’information documentaire. Titulaire d’un Doctorat en sciences de l’information et de la communication, spécialité « information documentaire et organisation des savoirs », obtenu en 2010 avec une mention Très honorable, Esther Olembe est familière des questions liées aux archives, car elle est experte internationale en Systèmes d’information documentaire (archivistique, records Management, bibliothéconomie, documentation) et en management des connaissances.

Source : © Cameroon Tribune

Par Monica NKODO