Cameroun : Le Nigeria va interroger la kamikaze qui dit avoir été enlevée à Chibok

Mères des jeunes lycéennes enlevées par Boko Haram, le 14 avril, lors d'une réunion avec le gouverneur de l'Etat de Borno, le 22 avril 2014. | © REUTERS/Stringer
Mères des jeunes lycéennes enlevées par Boko Haram, le 14 avril, lors d’une réunion avec le gouverneur de l’Etat de Borno, le 22 avril 2014. | © REUTERS/Stringer

Le Nigeria devrait envoyer une délégation à Yaoundé, sous réserve de l’aval des autorités camerounaises, pour y rencontrer une jeune kamikaze, arrêtée vendredi, qui affirme être l’une des 276 lycéennes enlevées en avril 2014 à Chibok (nord-est du Nigeria) par les islamistes de Boko Haram.

Cette délégation, composée entre autres de parents de filles enlevées à Chibok, doit se rendre dans la capitale camerounaise pour « vérifier si (elle) est une des lycéennes enlevées à Chibok, » a déclaré Garba Shehu, le porte-parole du président nigérian Muhammadu Buhari, dans un communiqué diffusé samedi soir… Lire la suite à Jeune Afrique >>

Source : © Jeune Afrique avec © AFP

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz