Cameroun – Ngondo 2015 : Au rythme de la « Prudence » – 07/05/2015

Ngondo, course de pirogue - Photo d'illustration.
Ngondo, course de pirogue – Photo d’illustration.

La fête du peuple sawa surfera sur les vagues de cette thématique qui renvoie à la maturité, la sagesse et le bon sens.

Décembre approche. Le Ngondo se prépare. Les prémices sont visibles. Dans un premier temps, le choix du thème de cette année. Il s’agit de « Bwanganga » qui signifie « Prudence » en français. Selon Sa Majesté Paul Milorb Mbappe Bwanga, président du Ngondo, il renvoie à la maturité, à la sagesse, au bon sens. Et appelle le peuple camerounais en général, et Sawa en particulier, à plus de prudence et de discernement dans leurs actes en cette période marquée par la guerre contre la secte terroriste Boko Haram dans la partie septentrionale du Cameroun. En clair, il s’agit pour le Ngondo d’inviter le peuple camerounais à s’armer « de (son) « Bwanganga » particulièrement en ces temps de terrorisme, de radicalisme religieux, en ces temps où les faibles d’esprit sont psychologiquement et psychiquement abusés par des sorciers d’un autre ».

Ce 5 mai 2015 à Douala, Pamphile Yobe, le secrétaire général adjoint du Ngondo, a souligné que ce thème appelle à plus d’engagement, de patriotisme et de soutien aux forces de défense et populations victimes de la secte Boko Haram dans le grand nord. Ceci s’est vu en décembre 2014 avec la collecte des fonds pour soutenir les populations terrorisées et les soldats présents au front dans cette partie du pays. Dans un second temps, le choix du pagne de la fête de cette année encore attendue. Pour le futur site de la manifestation, le bureau exécutif du Ngondo a reçu le lundi 4 mai 2015, le titre foncier d’une superficie de plus de 10 ha à Bonatone-Deïdo pour les prochaines cérémonies officielles de cette fête annuelle. Cet espace leur a été octroyé par le président de la République, apprend-on. En attendant la fin de sa viabilisation, Sa Majesté Paul Milorb Mbappe Bwanga promet plusieurs innovations pour l’édition 2015 du Ngondo.

© CamerPost – Frank William BATCHOU

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz