Cameroun : Les Nations Unies rendent hommage aux victimes de Boko Haram

Cameroun : Les Nations Unies rendent hommage aux victimes de Boko Haram

Une journée d’encouragements et de prières

Le 19 août a été choisi par l’Assemblée générale en référence à l’attentat du 19 août 2003 contre le siège des Nations Unies à Bagdad, en Iraq, qui a causé la mort de 22 personnes. Pour ceux qui ont institué cette journée, les conflits font de très nombreuses victimes à travers le monde. Des millions de civils, pris au piège dans des guerres dont ils ne sont pas responsables, doivent se cacher ou fuir pour sauver leur vie.

Des enfants sont déscolarisés, des familles sont déracinées et des communautés entières sont déchirées. Face à cela, les professionnels de santé et les travailleurs humanitaires risquent leur vie pour apporter une assistance aux personnes touchées par la violence, et sont de plus en plus ciblés par les attaques. Comme c’est le cas en ce moment au Cameroun. Pays qui fait face au quotidien des attentats perpétrés par la secte Boko Haram.

Soif du retour à une vie paisible

Les Camerounais ont joint leurs mains avec celles des populations du reste du monde pour célébrer samedi dernier la Journée mondiale de l’aide humanitaire. Des encouragements ont été adressés aux organisations, aux civils, aux hommes en tenue qui mettent leurs vies en danger pour venir en aide aux blessés ou victimes des attaques. Des messes ont été dites dans les Eglises pour appeler le Tout-Puissant au secours.

Tous les citoyens souhaitent vivement que prenne fin le cauchemar dans l’Extrême-Nord du pays. Et que règne la paix. Cette paix qui a été arrachée aux citoyens depuis plusieurs années déjà

© CAMERPOST par Linda

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz