Cameroun – Musique : Le pas en avant de Sanzy Viany – 24/09/2014

Cinq ans après « Akouma » son premier album, la jeune chanteuse camerounaise Sanzy Viany revient avec « Ossu » son nouveau bébé musical qu’elle va présenter les 26 septembre et 17 octobre prochains respectivement dans les Instituts français de Yaoundé et de Douala.

« Ossu », le nouvel album de Sanzy Viany.
« Ossu », le nouvel album de Sanzy Viany.

Il y a encore quelque mois, on croyait que le jeune soleil musical des Eton en la personne de Sanzy Viany ne brillera plus. Et pourtant, c’est une Sanzy rayonnante qui va accueillir les hommes de médias de la capitale politique mardi dernier au cercle municipal de Yaoundé. Et pour ce retour triomphant, elle ramène dans ses bagages un album de 13 titres concocté avec grand soin. « J’ai entamé ce projet depuis 2012, malheureusement je n’ai pas pu l’achever plutôt à causes de certaines raisons que vous connaissez très bien », va alors déclarer la chanteuse au cours de la conférence de presse. Une conférence qu’elle a donné ce mardi là et au de laquelle son équipe et elles, ont déroulé les différentes articulations des spectacles organisées avec le soutien de l’Ifc et qu’elle donnera le 26 septembre prochain sur la scène de l’Institut français de Yaoundé dès 20h et le 15 octobre 2014 à l’Institut français de Douala. Son foulard joliment attaché, la plastique avenante, elle va apparaitre sous un jour nouveau.

Pour ses soirées de présentations, Sanzy annonce un show en couleur avec des sonorités nouvelles et aussi un retour en arrière. Bikutsi jazz, bitkusi jazz, slow, afro soule, salsa, ewanga et afro R’n’b naviguent en harmonie dans cet album. Elle compte également lors de ses soirées qui lui sont entièrement dédié, faire des reprises de certaines chansons tirées de son premier album et l’exclusivité sur quelques titres de « Ossu », son nouvel album qui signifie « En avant ». A travers ce dernier, Sanzy souhaite se réconcilier avec ses fans qu’elle avait quelques peu laisser tomber à la suite du décès de son fiancé, manager et chef d’orchestre Paul Hervé Maboma alias Faser.

L’accès à la salle est possible après avoir déboursé la somme de 3000 Fcfa pour les abonnés à l’Ifc et 5000 Fcfa pour les non abonnés.  La soirée promet d’être belle, alors venez nombreux !

© Camer Post – Jeanne Ngo Nlend

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz