Cameroun : MTN a aligné des contre-performances au premier semestre 2017

Pour la première fois depuis le lancement de ses réseaux 3 et 4G en 2015, les revenus data de la filiale au Cameroun du groupe télécoms sud-africain MTN International ont chuté au premier semestre 2017.

Cameroun : MTN a aligné des contre-performances au premier semestre 2017

Cette contre-performance peut s’expliquer par la concurrence qui s’amplifie sur le marché de l’internet, depuis l’arrivée du fournisseur d’accès internet (FAI) Vodafone Cameroun, qui s’est directement attaqué aux villes de Yaoundé et Douala, lesquelles pèsent 80% du marché des télécoms dans le pays. En effet, selon les états financiers du groupe à fin juin 2017, les revenus data de MTN Cameroun, leader du marché du mobile avec 55,47% des parts, ont culminé à 455 millions de rands (un rand égal à 41,78 francs Cfa), contre 468 millions de rands au cours de la même période en 2016, ce qui révèle une baisse de 13 millions de rands.

Ce fléchissement de la courbe des revenus data chez MTN Cameroun, lesquels ont pourtant cru de façon exponentielle depuis 2015 (67,5% en 2015, puis 78% au premier trimestre 2016), est symptomatique des contre-performances affichées par cet opérateur au cours des six premiers mois de l’année 2017. Son EBITDA (indicateur qui renseigne sur la rentabilité de l’activité de l’entreprise) est ainsi passé de 1218 millions de rands au 30 juin 2016 à seulement 808 millions de rands au premier semestre 2017, soit une baisse drastique de 410 millions rands. La proportion de la baisse des revenus globaux de cet opérateur mobile au cours de la période sous revue est encore plus considérable, puisqu’elle a atteint 593 millions de rands, passant de 3202 millions de rands au premier semestre 2016 à seulement 2609 millions de rands au cours de la même période en 2017.

Cette chute libre est imputable non seulement à la baisse des revenus data, qui représentaient déjà 19% des revenus globaux de MTN Cameroun à la fin de l’année 2016 ; mais aussi à la diminution des revenus de la voix sortante (-503 millions de rands) et de la voix entrante (-52 millions de rands). Même les revenus des Sms ont chuté de 15 millions de rands, tandis que ceux procurés par les services digitaux ont fléchi de 24 millions de rands.

L’on découvre cependant dans le rapport financier du groupe que MTN Cameroun a considérablement réduit ses charges d’exploitation au premier semestre 2017. Celles-ci sont passées de 1984 millions de rands à 1801 millions de rands entre juin 2016 et juin 2017. Cela correspond à une réduction globale de 183 millions de rands, dont 46 millions de rands (environ 25% du total) sur les charges marketing ; toutes choses qui peuvent expliquer le manque d’agressivité de cet opérateur sur le marché camerounais au cours du premier semestre 2017

Agence Ecofin par Brice R. Mbodiam

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz