Cameroun – Mobilise your city : Vers une réorganisation des déplacements dans les villes

Jean Claude Mbwentchou, le ministère de l’Habitat et du Développement urbain (MINDHU), a initié une réflexion sur l’initiative « Mobilise your city » | Archives/DR
Jean Claude Mbwentchou, le ministère de l’Habitat et du Développement urbain (MINDHU), a initié une réflexion sur l’initiative « Mobilise your city » | Archives/DR

Le ministère de l’Habitat et du Développement urbain, (MINDHU) vient d’initier une réflexion sur l’initiative « Mobilise your city » qui envisage d’accompagner, d’ici 2020, une centaine de villes camerounaise dans une transformation profonde dans l’organisation des déplacements, sur la base d’une politique nationale de transport urbain.

Il s’agit pour le gouvernement, de s’attaquer de manière globale au problème de circulation que connaissent les villes du pays, notamment dans le segment du transport de masse qui nécessite une réorganisation profonde.

« Au regard des difficultés de déplacements que connaissent les populations de nos villes, et de façon particulière celles des métropoles de Yaoundé et de Douala, il est plus que jamais impératif de fédérer les efforts dans l’optique d’adopter des solutions pérennes à cette problématique », a déclaré le ministre de l’Habitat du Développement urbain, Jean Claude Mbwentchou.

Pour cela, une feuille de route est cours d’élaboration devant permettre d’inscrire le Cameroun dans l’initiative « Mobilise your city ».

L’enjeu étant de « pouvoir articuler les actions à réaliser dans le temps. Ceci permettra d’alimenter les réflexions menées au sein du Comité de pilotage pour la mise en œuvre d’un système intégré de transport urbain de masse au Cameroun mis sur pied par le chef du gouvernement », a –t-il précis.

L’initiative « Mobilise your city » envisage aussi d’accompagner les gouvernements dans un pays en développement dans la planification de la mobilité urbaine afin de rendre les villes plus inclusives, agréables à vivre, en vue d’améliorer leur attractivité économique et de diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre.

Elle se propose d’engager, d’ici à l’an 2050, les villes à réduire les émissions du transport urbain d’au moins 50 pour cent.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz