Cameroun – Mobilisation contre Boko Haram: l’effort populaire a commencé – 09/03/2015

 Edgard Alain Mebe Ngo’o, le ministre délégué chargé de la Défense (Mindef), réceptionne des tonnes de denrées et produits alimentaires à la base aérienne des opérateurs économiques aux forces de défense camerounaises.
Edgard Alain Mebe Ngo’o, le ministre délégué chargé de la Défense (Mindef), réceptionne des tonnes de denrées et produits alimentaires à la base aérienne des opérateurs économiques aux forces de défense camerounaises.

Des citoyens déposent des dons pour les forces de défense dans les supermarchés.

Joseph Bisso Eya veut passer inaperçu quand l’hôtesse de l’espace Ecomarché au quartier Nylon à Bastos lui présente le registre ce vendredi 6 mars. L’homme, dans la soixantaine, vient de déposer quelques palettes de boissons non alcoolisées dans le gros carton posté à l’entrée de ce supermarché. Bien malgré lui, c’est durant l’échange entre le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana et ce donateur que CT aura son identité. Il n’est pas le seul à ne pas vouloir signer le registre. « Beaucoup de clients qui déposent des sacs de riz, des bouteilles d’huile, des boîtes de sardine, du papier hygiénique, des paquets de rasoir, etc., voudraient simplement que leur contribution arrive à bon port. Plusieurs refusent de se faire identifier », raconte Cyrille Nzali Ngessi, gérant du Rayon des économies au marché du Mfoundi. Le ministre Mbarga Atangana insiste alors auprès de ses différents interlocuteurs sur la transparence de l’opération. « Chaque jour, vous devez faire le point avec le délégué régional du Centre puis, les dons seront recensés et conduits à la Base aérienne pour leur acheminement au front. »

A Kondengui dans l’espace Santa Lucia, on peut lire sur le box dédié aux donations : « chaine de solidarité nationale en appui aux forces de défense et de sécurité engagées au front et aux populations des zones frontalières. Merci pour vos dons (pâtes, riz, lait, savon, boissons, biscuits, conserves) ». A Dovv Bastos, c’est le même déploiement. Ici, le directeur général de la structure explique que l’emplacement construit pour recevoir les dons est plein. Ce d’autant plus que les dons collectés dans tous les magasins de Yaoundé et Douala de cette chaine atterrissent à Bastos.

Ainsi, après avoir visité six supermarchés de Yaoundé vendredi dernier, Luc Magloire Mbarga Atangana dresse un constat positif de l’opération lancé il y a quelques semaines par les opérateurs économiques du secteur marchand. Ces derniers avaient annoncé que des listes seront ouvertes dans les grandes surfaces pour recevoir la participation de tout le monde. L’effort populaire prend donc déjà corps. Volontairement, individuellement, discrètement ou ouvertement, les citoyens se mobilisent par des actes concrets.

Source : © Cameroon Tribune

Par MESSI BALA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Mobilisation contre Boko Haram: l’effort populaire a commencé – 09/03/2015"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nkunkuma Nnam
wpDiscuz