Cameroun : mise en place des projets hydrauliques de 2è génération pour résorber le déficit énergétique

Mise en place au Cameroun des projets hydrauliques de 2è génération pour résorber le déficit énergétique | © CT/Illustration

Le gouvernement camerounais vient d’opter pour la mise en place des ouvrages hydroélectriques de seconde génération en vue de résorber le déficit en énergie électrique qui constitue un véritable frein à la croissance économique, a-t-on appris mardi auprès des services compétents du ministère de l’Eau et de l’Energie (MINEE).

Parmi les ouvrages ciblés, figure le Projet d’aménagement hydroélectrique de Warak (PAHEBIW) dans la région de l’Adamaoua dont le but essentiel est de renforcer l’alimentation en énergie électrique des régions septentrionales de l’Adamaoua, de l’Extrême-nord et du Nord.

En outre, cet ouvrage devrait contribuer à promouvoir l’interconnexion électrique avec les pays voisins, notamment le Tchad et le Nigéria, tout en rendant disponibles les éléments techniques indispensables pour l’interconnexion en temps opportun des deux grands réseaux Nord et Sud du pays.

Dans cette perspective, le gouvernement a signé avec l’entreprise chinoise Sinohydro un contrat commercial en vue de la réalisation de l’aménagement hydroélectrique de Bini à Warak.

Au sujet de la gestion des aspects environnementaux et sociaux après l’étude d’impact environnemental et social du projet réalisé en 2014, les effets les plus importants du projet impactent directement sur les populations locales avec notamment le déplacement de plus de 420 ménages.

D’un coût estimatif de 300 milliards de FCFA, les travaux qui dureront cinq ans sont sur la bonne voie, puisqu’une banque chinoise a déjà avancé 183 milliards FCFA alors que la recherche des financements se poursuit.

Les travaux proprement dits prévoient la construction du barrage et de la centrale hydroélectrique d’une puissance installée de 75 mégawatts (MW), la construction d’une ligne d’évacuation d’énergie électrique de niveau de tension de 225 KV et l’électrification rurale ; la construction de la voie d’accès à partir de la route Ngaoundéré-Touboro et les routes internes dans le périmètre de l’ouvrage.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : mise en place des projets hydrauliques de 2è génération pour résorber le déficit énergétique"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Alain Mbatsogo

Le Directeur General de EDC vient de prouver qu il est capable de construire des barrages au Cameroun ,voila Lom Pangar

wpDiscuz