Cameroun – MINKAN: Jésus ne fait plus courir à Yaoundé – 06/05/2014

Plus de trois semaines après l’annonce d’une présumée apparition de Jésus dans la banlieue sud de Yaoundé, le rythme de pèlerinage dans la « maison de Jésus » fait de moins en moins recette. Les appels à la prudence du clergé auraient dissuadé leurs ouailles.

Minkan-6
Minkan-5
Minkan-4
Minkan-3
Minkan
Apparition-de-Jesus-a-Minkan-14

1- Les pèlerins se font rares

Quotidien ordinaire pour la famille Ollé, samedi dernier 3 mai 2014 à Minkan. Le chef de famille, Lionel-Arthur Olé, son épouse Lucie Ollé née Amougui, ainsi que leurs enfants vaquent sereinement à leurs occupations. Pas de « pèlerin » (s) dans les parages. Le citoyen lambda a peine à croire qu’il y a à peine trois semaines précisément le 15 avril dernier, cette famille polarisait encore toute l’attention, au point d’alimenter les choux gras des médias nationaux et internationaux. A cause de la présumée apparition de Jésus dans leur domicile, qui aura littéralement changé leur quotidien. Et pour lequel le maître des lieux se défend. « Cet évènement a bousculé mes habitudes. Quand pareil évènement survient, il faut tout simplement prier ; Christ peut décider d’apparaître quand il veut, s’il veut accomplir ce qu’il veut et à qui il veut. » Toujours est-il que le rythme de pèlerinage a baissé de manière drastique, selon les propos de M. Ollé. « Ces dernier jours, seules les familles viennent se recueillir ici en vagues et par petits groupes. C’est surtout le week-end qu’elles choisissent de le faire avec leurs enfants », poursuit-il. Quid des personnes qui se recrutent parmi les pèlerins, même si le propriétaire des lieux n’a pas cru devoir dévoiler leurs identités. «À part le premier jour où le préfet (Jean Claude Tsila ; ndlr) est descendu sur le terrain, il y a les chefs d’entreprise et leurs femmes, ainsi que les directeurs généraux qui affluent ici. »

C’est désormais le calme plat à Minkan. La fièvre du 16 avril est tombée. « Les pèlerins se comptent au bout des doigts. Les premiers jours, on avait l’impression d’être au stade Omnisports qui a fait le plein d’œuf. Il fallait faire au moins de deux heures pour accéder au salon de la famille. Mais, au fil des jours, l’affluence s’estompe», précise Daniel Ondzigui, riverain. D’aucuns n’hésitent pas à évoquer les déceptions subies par des « pèlerins » qui n’ont pas trouvé de solution à leur (s) problème (s). « Lorsque Dieu apparaît quelque part, les signes sont palpables. Jusqu’à présent, je n’ai jamais vu ou entendu parler de quelqu’un qui a reçu un impact positif de cette soi-disant apparition ; même chez moi », dixit Esaie F., soudeur au « carrefour Jésus ». L’on avance par ailleurs que le fait que cette apparition soit intervenue dans un domicile privé n’arrange pas les choses. Surtout que Mme Ollé se plaignait déjà de ce qu’on détruisait son espace vert. « Les choses auraient été différentes si c’était dans un espace public, qui ne nécessite pas de protocole. Allez à Nsimalen à ce moment précis, et vous comprendrez mieux ce que je vous dis », martèle un patriarche.

2-Le lobbying à succès du clergé

Les mises en garde de l’église auront produit l’effet escompté ? Il faut reconnaître que l’effervescence notée au lendemain de l’annonce de la présumée apparition du Christ, a révélé au grand du jour des chrétiens manipulables, et ne sachant plus à quel saint se vouer, avoue un leader d’église. « Les ouailles, poursuit-il, ont soif de la vérité, mais ne savent pas où la trouver. » La raison tiendrait à la recrudescence des courants religieux au Cameroun. Qui installe de plus en plus le peuple de Dieu dans un embarras total. Qui n’a pas en mémoire l’appel à la prudence du Révérend Jean-René Awoumou, co-modérateur de la paroisse Marie Gocker, le 17 avril dernier, sur les antennes du poste national de la Crtv. « Jésus-Christ est avec nous chaque jour… Une apparition de ce genre n’a pas de sens. Il ne serait pas exclu que ce soit le diable pour détourner l’attention des chrétiens durant cette Semaine Sainte », a-t-il souligné. Non sans évoquer la sortie médiatique de l’administrateur apostolique de l’archidiocèse de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga, qui a invité les fidèles à prier, tout en instruisant à l’occasion, une enquête à l’effet d’élucider cette affaire. Visiblement, les chrétiens se sont ravisés.

Même si l’opinion nationale s’inquiète quelque peu du temps que cela prend à l’Eglise catholique au Cameroun pour rendre sa copie. « Le Conseil épiscopal national du Cameroun doit informer les Camerounais, afin qu’ils soient fixés sur ces phénomènes qui prennent de plus en plus de l’ampleur. » Toute chose qui semble laisser de marbre les époux Ollé. « Dans la foulée de l’apparition, précise le maître des lieux, les chefs d’église sont venus ici pour prier avec nous. Je ne vois donc pas où se trouve le problème ; c’est une question de foi, tout simplement. » Même son de cloche pour son épouse qui positive : « Que l’Eglise catholique prenne sa décision, ça les engage. Mais je reste ravie de ce que le Seigneur a décidé d’imprimer son image chez moi. Le plus important, ce n’est pas ce que les gens disent, c’est la vérité », conclut-t-elle.

3- Un fait historique toujours controversé

L’apparition de Jésus-Christ se trouve fondamentalement dans la Bible. Notamment dans le récit du Nouveau Testament. Il faut commencer par se rappeler de Marie Madeleine qui fut la première à voir le Christ Ressuscité. Elle s’était rendue sur le tombeau de Jésus. Et subitement, le Ressuscité était là, devant elle, avec sa marque de clous et son côté transpercé. Mais ce que théologiens ecclésiaux catholiques appellent « la piété chrétienne » annonce que le Christ aurait réservé sa première apparition à sa mère Marie. Mais plus confortant encore dans le récit du Nouveau Testament, on connait l’histoire des généreux disciples d’Emmaüs. Ils faisaient route ensemble vers leur village après la tragédie du Vendredi devenu Saint. L’air profondément attristé, ils parlaient de Jésus, et subitement un passant vint les rejoindre. Le passant qui fit semblant de ne rien connaître de ce qui s’est passé ces derniers jours-là à Jérusalem s’intéressa à leurs échanges. Ils firent route ensemble jusqu’à Emmaüs. Et la nuit tombante, les trois disciples demandèrent au passant d’être leur hôte. Et c’est au moment du repas qu’ils le reconnurent enfin.

Mais après l’Ascension, les exégètes spécialisés dans l’Apparition, affirment que Jésus apparaîtra désormais sous forme de lumière éblouissante. Et la formidable réalisation cinématographique « Quo Vadis » qui traite de la persécution des premiers chrétiens par Saul, qui deviendra Paul ou encore « l’Apôtre des Gentils » reprend en image, une apparition en signe de lumière de Jésus, toujours de source biblique, cette fois à l’apôtre Pierre, lorsque ce dernier voulait se débiner de sa mission de chef de l’Eglise du Christ. Jésus d’une voix sonore et lumineuse lui dit que si tel est son attitude, lui, le Christ, irait une fois de plus se faire crucifier à Jérusalem.

De manière contemporaine, rarement on évoque les apparitions physiques de Jésus Christ. En Europe, ceux qui se souviennent de l’histoire du Saint Suaire savent que Jésus a laissé apparaitre son visage tuméfié sur un tissu devenu relique chrétienne de nos jours. En Afrique notamment, les historiens des religions révèlent une apparition du Christ, sous la forme de lueur, à un jeune homme en Ouganda. Une sainte africaine, la congolaise Annuarite, qui fut assassinée par le général Ngalo lors des guerres de l’indépendance à l’ex-Zaïre, et qui fut béatifiée à Kinshasa en 1985 par Jean Paul II, aurait vu une lumière éblouissante avec la voix du Seigneur Jésus lui demandant d’entrer dans sa gloire. Au Cameroun, l’Eglise rapporte l’histoire du jeune Naoussi qui fut martyrisé par un colon blanc à cause de sa foi manifeste en Jésus. On verra bien ce que donnera dans les années à venir celle de Minkan.

Source : © Le Messager

Par Jean François CHANNON et Gibrile KENFACK TSABDO

Lire aussi:

Religion : Jésus apparait à Yaoundé

Quartier Minkan : L’apparition de Jésus pose problème

Apparition de Jésus : Ils affluent toujours à Minkan

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz