Cameroun : Minette Libom Li Likeng se réjouit de la modernisation de la Campost

Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications | Photo d'archives
Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications | Photo d’archives

Grâce à de nouveaux services adaptés à l’évolution technologique, le Cameroun a réussi à entrer de plain-pied dans l’ère du numérique.

Facebook, whatsapp ou encore twitter, autant de moyens de communication qui prévalent en cette ère du numérique. Mais, la jeune Marcellia Goueth Ngoki, âgée de 12 ans, ne veut pas se laisser emporter dans la mouvance de l’évolution technologique. Pour envoyer ses courriers, elle préfère la voie postale. Certes, la plus ancienne, mais, qui, pour elle, demeure la moins coûteuse. Sa dernière lettre adressée au directeur général de la Cameroon postal servicies (Campost), lui a d’ailleurs valu la première place du concours épistolaire organisé à l’occasion de la Journée mondiale de la poste. Assurer la survie de la poste camerounaise dans un contexte marqué par l’évolution technologique. Un défi que la Campost a su relever au fil des ans. A titre d’illustration, Fréderic Fenni, le directeur général, a évoqué la création de l’infrastructure e-post, une base de données permettant la connexion entre 250 bureaux de postes par fibre optique. La célébration de la Journée mondiale de la poste, vendredi dernier, sur le thème : « l’innovation, l’inclusion et l’intégration sont les principaux facteurs de succès pour l’avenir de la poste », a permis de jeter un regard sur le secteur et les avancées y relatives.

En présidant la cérémonie officielle consacrée à l’évènement, le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Libom Li Likeng, s’est réjouie des efforts produits par la Campost dans le sens d’améliorer ses services. Mais pour le Minpostel, la régulation demeure un défi majeur. Autre objet de satisfaction, la régulation du secteur postal. « Pour y parvenir, nous avons misé sur l’adressage de certaines villes et l’assainissement. Une direction y relative a d’ailleurs été créée au sein du ministère », a-t-elle indiqué. Minette Libom Li Likeng a également relevé que les subventions accordées au Fonds spécial du développement postal permettent de mener à bien les activités de régulation.

Mais, face à la concurrence déloyale, la nécessité d’assainir le secteur reste une priorité. Loin de voir en elle une menace, le Minpostel la qualifie d’adjuvant à l’essor de la poste. Néanmoins, elle a instruit aux opérateurs privés d’évoluer dans le respect de la réglementation. Autre temps fort de la cérémonie, la remise des prix aux lauréats du concours épistolaire organisé pour la Journée sur le thème : « Ecris une lettre à quelqu’un pour décrire le monde dans lequel tu aimerais vivre ». Le ministre Minette Libom Li Likeng, aimerait, pour sa part, vivre dans un monde où la poste continue d’être au centre de la transmission d’information. Ainsi a-telle annoncé la poursuite de la modernisation du secteur à travers l’appui à l’innovation et la création d’une banque postale.

Source : © Cameroon Tribune

Par Malobe Eugénie

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : Minette Libom Li Likeng se réjouit de la modernisation de la Campost"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Fabrice Tchamba

n’importe quoi camerpost,tous vos articles sont ceux de cameroon tribune ? le plagiat exagéré vous a fait quoi ? vous créez des médias vous êtes incapables de traiter un article

wpDiscuz