Cameroun : Michel Sapin au Palais de l’Unité

Le président camerounais Paul Biya (dr.) s’entretient avec le ministre français des Finances, Michel Sapin, au palais présidentiel, à Yaoundé, le 9 avril 2016. | © PRC
Le président camerounais Paul Biya (dr.) s’entretient avec le ministre français des Finances, Michel Sapin, au palais présidentiel, à Yaoundé, le 9 avril 2016. | © PRC

En séjour au Cameroun dans le cadre de la réunion des Ministres de la Zone Franc, le Ministre Français des Finances et des Comptes Publics, Michel Sapin a été reçu en audience par le Président de la République, Paul BIYA en fin de journée du vendredi 8 avril 2016.

Pendant 1 heure d’entretien, le Chef de l’Etat et son hôte ont revisité la vitalité de la coopération entre Paris et Yaoundé.

S’exprimant devant la presse, le Ministre Français des Finances et des Comptes Publics a exprimé, au nom du Président Hollande, la reconnaissance de la France au Cameroun pour son engagement dans la lutte contre le terrorisme. Monsieur Sapin a également indiqué qu’il était porteur d’un message de « coopération renforcée » entre la France et le Cameroun. Coopération marquée notamment lors de ce séjour du Ministre français des Finances par la signature avec son homologue Camerounais d’un nouveau contrat de désendettement et de développement (CD2) d’un montant de 600 millions d’euros.

Interrogé sur l’avenir de la Zone Franc, sujet qui cristallise les débats au sein des opinions africaines ces derniers temps, Michel Sapin a relevé que la Zone Franc est une « zone des Africains, pour les Africains » et que toute décision sur son avenir appartient d’abord aux pays africains membres. La France, a-t-il expliqué est là pour accompagner en garantissant la parité du Franc CFA. « C’est la décision des pays Africains qui s’impose et non celle de la France a-t-il déclaré. »

Le Ministre Sapin a été élevé par le Chef de l’Etat à la dignité d’Officier de l’Ordre la Valeur. Un échange de cadeaux a également marqué cette audience.

Michel Sapin était accompagné au Palais de l’Unité par l’Ambassadrice de France au Cameroun, Christine Robichon et par le Directeur Général du Trésor Français.

Source : © PRC