Cameroun – Média : Emission à Yaoundé de Arissala, d’une radio privée à vocation islamique – 26/03/2015

Issa TCHIROMA, Ministre camerounais de la Communication
Issa TCHIROMA, Ministre camerounais de la Communication.

Les locaux abritant la chaîne de radio privée Arissala («le message», en arabe), dédiée à l’islam, ont été inaugurés mardi à Yaoundé, la capitale camerounaise, par le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary, a-t-on constaté sur place.

Cette station, mitoyenne d’une mosquée et qui qui émet sur la modulation de fréquence 102.1, se veut, selon ses promoteurs, totalement à l’opposé des clichés fondamentalistes et négatifs véhiculés par certains mouvements se revendiquant de cette religion.

Créée depuis 2013 par l’Africain Development Foundation (ADF) et couvrant la totalité la région du Centre, elle ambitionne ainsi de promouvoir la paix, le dialogue interreligieux et les vraies valeurs de l’islam.

Selon son directeur, Abdoul Atif Hassan, Arissala constitue un outil au service de la paix et de la cohésion sociale, particulièrement par ces temps où des philosophies extrémistes sont véhiculées à travers le monde par des mouvances se revendiquant de cette religion.

En dehors des langues officielles que sont le français et l’anglais, Arissala diffuse aussi en bafia, beti, bamoun, bamileké, bassa, banso fulfuldé et hausa.

Ses émissions sont constituées de débats interactifs ou récréatifs, de jeux-concours, de tranches en direction des jeunes, du commentaire des sermons recueillis dans les mosquées avec un espace spécialement destiné aux élèves.

La station prend aussi en relais les journaux parlés (13 heures et 17 heures) de la radio nationale.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz