Cameroun – Me Ngnie Kamga : Les chantiers du nouveau bâtonnier de l’Ordre des avocats – 03/02/2015

Me Ngnie Kamga, le nouveau bâtonnier camerounais de l'Ordre des avocats.
Me Ngnie Kamga, le nouveau bâtonnier camerounais de l’Ordre des avocats.

Me Ngnie Kamga au terme de son élection dans la nuit de dimanche, a pris l’engagement d’opérer des changements dans la profession.

Il faisait partie des favoris avec Me Tchakouté. Ceux pour qui la seule prononciation du nom suscitait des acclamations du millier d’avocats présents à la Croix-Rouge, pour leur assemblée générale élective. Au sein des petits regroupements qui s’étaient constitués pour l’occasion, beaucoup le voyaient comme l’homme de la situation. Imposant par sa taille, son charisme et surtout parce qu’il s’est prononcé comme étant le candidat du changement de tout le système, dans l’intérêt des avocats. Et vers 22h, lorsque le verdict des urnes est rendu public, Me Ngnie Kamga est vainqueur. Il récolte 650 voix, contre 421 pour Me Tchakouté, le deuxième.

Mais, dans les camps adverses, ils estiment que c’est Me Arlette Ngoulla Fotso, la seule femme en lice qui a fait chavirer leur navire. Candidate engagée avec un fan club impressionnant, elle bouleverse les pronostics quand le vote est en cours. « Par convenance, je demande à tous ceux qui voulaient m’élire, de voter pour Ngnie Kamga ! », répète-t-elle au micro. « Ne faites pas ça. Elle a été corrompue. Ce n’est pas normal », lance un avocat. L’a-t-on écouté? En tout cas, le résultat des urnes est sans appel. Me Ngnie kamga est le bâtonnier. Rassembleur, il invite ses adversaires à le rejoindre à l’estrade. Il est venu changer les choses et reconnaît qu’il ne pourra pas le faire seul. Mais, avec l’aide de tous les avocats. Même les plus jeunes.

C’est en connaissance de cause qu’il l’a sûrement dit, car le nouveau bâtonnier est inscrit au tableau de l’Ordre depuis 1997. Il a, à son arc, cinq mandats au Conseil de l’Ordre, soit 10 années d’expérience dans la maison. Il pense que l’équipe précédente n’a pas apporté des solutions concrètes aux problèmes des avocats et il compte s’y atteler, avec toute son énergie. Il prévoit aussi d’entreprendre de grands chantiers pour la reconstruction du barreau. Il estime que « c’est dans le rassemblement de toutes les composantes, la cohésion des propositions que l’Ordre trouvera la force de conquérir ses victoires. » Une nouvelle page est donc ouverte avec un prince Bandjoun comme bâtonnier. Son élection est venue clôturer un marathon électoral lancé avec cinq candidats et clôturé avec trois, après les désistements de Me Francis Sama, bâtonnier sortant et Me Arlette Ngoulla Fotso, au profit de l’élu.

Source : © Cameroon Tribune

Par Elise ZIEMINE

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz