Cameroun – Matières premières : la formation des professionnels se prépare à Douala

La formation des professionnels en matières premières se prépare à Douala | Ph. Illustration/DR

L’idée est de l’Institut des Matières Premières (Imp). Elle vient de lancer un appel pour la présentation des séminaires de formation de la session de mars 2017. Des ateliers qui vont en principe se tenir les 27 et 29 mars prochains. CAMERPOST apprend que ces professionnels seront des futurs cadres et des chefs d’entreprises spécialisés en négoce, exploitation et gestion des matières premières.

« Aujourd’hui, c’est une vue de l’esprit, demain ce sera une réalité. Dans l’histoire de notre jeune nation, l’objectif de l’Institut des Matières Premières est d’une part une vocation nouvelle, voire révolutionnaire, et d’autre part une ambition de contribuer à la création de nouvelles professions pour notre jeunesse », expliquent les organisateurs. L’Imp est une école de formation professionnelle spécialisée dans toutes les formations, séminaires, conseil et évènements concernant particulièrement les matières premières dont le Cameroun et plusieurs pays africains tirent l’essentiel de leurs revenus à l’exportation. L’établissement dispose d’un agrément gouvernemental délivré par le ministère camerounais de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.

C’est une école de formation à haute valeur ajoutée, dont l’ambition est de former des professionnels du cacao, café, pétrole, gaz, bois, mines, banane, coton, hévéa, riz, dans un contexte de libéralisation des filières. Les formations sont sous trois cycles à savoir le cycle long d’une durée de 12 à 18 mois, le cycle court de 01 à 03 mois et les séminaires de formation de 01 à 05 jours. Les professionnels en sortent avec une expertise dans des domaines ci – après : cacao & café, pétrole & gaz, mines & carrières, bois et produits dérivés, matières du sol et du sous-sol dont regorge l’Afrique. « Notre économie attend de ces hommes et femmes ambitieux qu’ils se lancent à la conquête des marchés internationaux, qu’ils pensent à la transformation de nos produits. La règle d’or dans une telle mission c’est d’être des professionnels. Dans le monde de l’entreprise l’on devient un professionnel, à condition de : faire le don de soi », souligne-t-on.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa