Cameroun : Un mandat d’arrêt international contre Essimi Menye, l’ancien ministre des Finances

Essimi Menye, ancien ministre camerounais des Finance | Archives/DR

Un mandat d’arrêt international a été lancé contre l’ancien ministre des Finances (MINFI), du Cameroun, Essimi Menye par le Tribunal criminel spécial (TCS), a-t-on appris mercredi de sources judiciaires.

D’après des sources proches du dossier, l’ancien argentier national est accusé de « complicité de détournement de deniers publics estimés à 1 756 570 380 francs CFA ».

Une infraction qui aurait été commise dans la cadre du paiement sans contrepartie, d’une commande au cabinet Challenger corporation.

Il y a quelques mois, des indices ont laissé présager cette issue, d’autant qu’avant son limogeage du gouvernement le 2 octobre 2015, Essimi Menye avait dû répondre aux sollicitations de l’enquête.

En tout état de cause, la juridiction spéciale chargée de réprimer les crimes économiques a prescrit l’interpellation de l’ex membre du gouvernement qui séjournerait aux Etats-Unis.

Avant de sortir du pays l’année dernière pour une « évacuation sanitaire », plusieurs sources, notamment dans la presse camerounaise évoquaient sa probable comparution devant le TCS pour « détournement de deniers publics ».

Ancien ministre délégué aux Finances chargé du Budget au début des années 2000, il deviendra titulaire à ce poste, avant d’être muté au ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER) d’où il sortira du gouvernement.

© CAMERPOST avec © APA

  • Dit a nvondo paul biya de Vinir Lui Prendre a DC. Who have caught him biya for the one he has stollen??