Cameroun : Mama Fouda prescrit aux hôpitaux de proposer systématiquement le test de dépistage du VIH aux patients

André Mama Fouda, ministre camerounais de la santé publique, met en garde contre un faux vaccin en circulation | Photo d'archives
André Mama Fouda, ministre camerounais de la santé publique, met en garde contre un faux vaccin en circulation | Photo d’archives

La lettre circulaire du ministre de Santé publique (Minsanté) au sujet test de dépistage systématique du VIH dans les formations sanitaires date pourtant de janvier 2016 mais elle fait actuellement jaser au sein de l’opinion camerounaise, à travers les réseaux sociaux qui dénoncent le non-respect de la vie privée.

Le Minsanté André Mama Fouda, lui, recadre  dans une lettre adressée aux directeurs généraux des hôpitaux et assimilés : « Dans le cadre du passage à l’échelle du traitement antirétroviral, et suite à l’élaboration du Plan d’accélération de la thérapie antirétrovirale au Cameroun conforme aux objectifs mondiaux d’élimination du VIH, et ceux relatifs au dépistage particulier, j’ai l’honneur de vous demander par la présente lettre-circulaire, de proposer, systématiquement et en routine, le test de dépistage du VIH à toute personne en consultation dans vos services, quel que soit le motif de consultation ».

A l’endroit de ceux qui ont cru voir en la prescription du Minsanté d’imposer le test du Sida aux patients, André Mama Fouda répond que, « Cette directive doit être mise en œuvre conformément à la stratégie de conseil et dépistage initié par le prestataire, et dans le strict respect des principes déontologiques en la matière ».

Source : © Investir Au Cameroun

Par S.A.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz