Cameroun : Lydienne Yen Eyoum, au bout de sa peine

Lydienne Yen Eyoum, au bout de sa peine | © AFP PHOTO / YEN-EYOUM FAMILY
Lydienne Yen Eyoum, au bout de sa peine | © AFP PHOTO / YEN-EYOUM FAMILY

Condamnée à vingt-cinq ans de prison dans le cadre de l’opération anticorruption Épervier, l’avocate franco-camerounaise a finalement été libérée. Retour sur six années de combat.

Revenue de l’enfer, Lydienne Yen Eyoum respire l’air de la liberté. Au bout de six ans et sept mois d’incarcération dans la sinistre prison centrale de Yaoundé, cette avocate du ministère camerounais des Finances de 57 ans a été libérée le 4 juillet à la suite d’une remise de peine accordée par le président Paul Biya.

Elle avait été condamnée à vingt-cinq ans de prison au motif qu’elle avait « perçu illégalement » une somme d’environ 1 milliard de F CFA (1,5 million d’euros), saisie lors d’un recouvrement dans les comptes de la Société générale de banques du Cameroun (SGBC).

Soutien français

Après Michel Thierry Atangana, Lydienne Yen Eyoum est la deuxième personnalité française d’origine camerounaise à bénéficier de cette mesure exceptionnelle.

Lire la suite à © JEUNE AFRIQUE >>