Cameroun – Lutte contre la torture : des acteurs de la société civile en noir

Des acteurs de la société civile pour un changement | © CAMERPOST / Linda Mbiapa
Des acteurs de la société civile pour un changement | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

Vendredi le 22 avril 2016, les acteurs de l’organisation non gouvernementale « Un Monde Avenir » étaient tous vêtus de noir. Une couleur qui n’était pas anodine. D’après ces citoyens et citoyennes, il est question de lutter contre la torture, la répression policière et de militer pour la protection du peuple camerounais et l’amélioration de ses conditions de vie. Le noir traduit ainsi ces messages.

Les compatriotes s’inscrivent ainsi dans la même logique que le parti politique, Cameroon People’s Party (Cpp) de Kah Walla, pour qui, s’habiller en noir tous les vendredis témoigne de l’exigence d’un autre système de gouvernance capable de livrer les services de base tels que l’eau, l’électricité, la santé, etc. ; le refus de la modification de la Constitution afin de perpétuer le régime actuel en place ; du désir profond d’un changement.

L’Ong « Un Monde Avenir » créé en 2006 a pour mission de faciliter l’accès des populations aux droits par une éducation à la citoyenneté à travers leur implication aux initiatives de développement socioéconomique et culturel de la communauté. Il agit dans les domaines de l’éducation et de la mobilisation. Il vise l’amélioration de gouvernance et l’application de la démocratie au Cameroun. Il concentre aussi son action sur les migrations et les droits de l’homme. Pour atteindre ses objectifs, Un Monde Avenir s’appuie sur la participation pour interpeller et mobiliser aussi bien à travers la mise en œuvre des projets de terrain que dans la facilitation du travail en réseau avec les autres acteurs de développement.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz