Cameroun – Lutte contre le tabagisme : Lancement à Bamenda ce vendredi de la première commune sans fumée

Lancement à Bamenda de la première commune sans fumée | © C3T
Lancement à Bamenda de la première commune sans fumée | © C3T

Le réseau d’associations (Coalition Camerounaise Contre le Tabac) en abrégé C3T vient de déposer ses valises à Bamenda. Le but étant de procéder ce vendredi 6 mai 2016 au lancement de la 1ère commune sans fumée. Au travers de cette action, les organisateurs veulent combattre le tabagisme et les maladies non transmissibles qui sont la cause de 36 millions de morts par an dans le monde, dont 80% sont dans les pays à revenus faible ou intermédiaire comme le Cameroun.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la célébration du 10ème anniversaire du C3T créée en 2006. « Nous voulons rappeler aux populations camerounaises les dangers de l’usage du tabac afin de réduire les maladies et les décès liés au tabagisme », laissent entendre les membres du réseau à CAMERPOST. Outre le lancement prévu ce vendredi, on parle également des causeries éducatives dans les établissements secondaires à Yaoundé du 17 au 25 mai prochains. Mais avant, les 11 et 12 mai, il y aura des consultations de sevrage tabagique et dépistage gratuit des cancers féminins du sein et du col de l’utérus à l’hôpital central de Yaoundé.

 L’OMS appelle à l’adoption du conditionnement neutre

Par ailleurs, dans le même sillage, le 31 mai, jour de clôture des activités du C3T en rapport à leur anniversaire, coïncide avec la Journée mondiale sans tabac. A ce propos l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Secrétariat de la Convention-Cadre de l’OMS pour la lutte antitabac appellent les pays à se préparer au conditionnement neutre (standardisé) des produits du tabac. Le conditionnement neutre est une importante mesure de réduction de la demande qui rend les produits du tabac moins attrayants, freine l’utilisation du conditionnement comme moyen de publicité et de promotion, limite les emballages et étiquetages trompeurs, et augmente l’efficacité des mises en garde sanitaires.

Il désigne les mesures qui limitent ou interdisent l’utilisation de logos, de couleurs, d’images de marque ou de textes promotionnels sur les conditionnements hormis les noms de la marque et du produit imprimés en caractères normaux et dans une couleur standard. Les Directives pour l’application des articles 11 et 13 de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (Convention-cadre de l’OMS) recommandent aux Parties d’envisager d’adopter le conditionnement neutre ; lequel se situe dans le prolongement d’autres mesures faisant partie d’une approche multisectorielle globale de la lutte antitabac. Les responsables politiques, la société civile et le grand public peuvent prendre des initiatives pour amener les gouvernements à envisager l’adoption du conditionnement neutre, insiste l’Oms.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz