Cameroun – Lutte contre la polio : Encore des campagnes de vaccination dans la région du Littoral

Encore des campagnes de vaccination dans la région du Littoral contre la polio | Illustration/DR
Encore des campagnes de vaccination dans la région du Littoral contre la polio | Illustration/DR

Pour le compte de l’année 2016, elles ont démarré le 10 et s’achèvent demain samedi le 12 mars. Des gouttes sont administrées gratuitement aux enfants de 0 à 59 mois. L’objectif étant de toucher un total de 690 898 enfants répartis dans les 190 aires de santé que compose la région du Littoral.

Bien que le Cameroun ne soit plus en situation d’épidémie, les personnels médico-sanitaires pensent qu’il faille ne pas baisser les bras et continuer à œuvrer pour barrer la voie à toute éventuelle circulation du virus sur le triangle national. Camerpost a écouté le délégué régional pour la santé, Dr Yamba, pour qui : « nous mettons l’accent sur la communication avec l’aide des médias, des agents de santé et des mobilisateurs sociaux. Il y a des équipes qui ont été formées et tout est fait pour l’atteinte des objectifs ».

Ce qui est compréhensible vu que la poliomyélite touche principalement les enfants de moins de 5 ans. Une infection sur 200 entraîne une paralysie irréversible. Parmi les sujets paralysés, 5 à 10% meurent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner. D’après l’Organisation mondiale de la santé. Et tant qu’un seul enfant reste infecté, tous les autres, dans tous les pays, risquent de contracter la poliomyélite. Dans la plupart des pays, l’action mondiale a permis de renforcer les capacités de lutte contre d’autres maladies infectieuses en développant des systèmes de surveillance et de vaccination efficaces.

La Polio est une maladie très contagieuse provoquée par un virus qui envahit le système nerveux et peut entraîner une paralysie totale en quelques heures. Le virus se propage d’une personne à une autre principalement par la voie fécale-orale ou moins fréquemment par le biais d’un véhicule commun (eau ou aliments contaminés, par exemple) et se multiplie dans l’intestin. La fièvre, l’asthénie, les céphalées, les vomissements, la raideur de la nuque et les douleurs dans les membres en sont les premiers symptômes. Une paralysie irréversible (des jambes en général) survient dans un cas sur 200. Entre 5 et 10% des malades paralysés décèdent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner. Les personnes les plus exposées sont principalement les enfants de moins de 5 ans.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun – Lutte contre la polio : Encore des campagnes de vaccination dans la région du Littoral"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
† PalaPala BዣY†

le poison qu’on inocule dans le corps des enfants la

wpDiscuz