Cameroun – Lutte contre le paludisme : une marche pacifique organisée à Douala

Une malade du paludisme | © MSF/Robin Meldrum
Une malade du paludisme | © MSF/Robin Meldrum

Dans le but de combattre la maladie, des citoyens de la capitale économique  étaient nombreux à prendre part à la marche organisée samedi le 30 avril 2016 par la délégation régionale de la santé pour le Littoral, ainsi que les organisations Cca-Sida, Malaria No more. Dans une atmosphère joviale, hommes, femmes et enfants ont marché de la poste centrale de Bonanjo au Carrefour Soudanaise en passant par le boulevard Ahmadou Ahidjo, la douche municipale, le Carrefour Agip, le feu rouge Bessengue, le Rond-point Deïdo. Ils étaient assistés des moniteurs sportifs et escortés par des ambulances du Samu tel que vu par CAMERPOST.

Selon les organisateurs, il est question de sensibiliser et d’œuvrer pour réduire le nombre de cas de paludisme et de décès dus au paludisme. La marche entre aussi dans le cadre de la 9ème journée internationale de lutte contre cette endémie tenue cette année sur le thème : « En finir définitivement avec le paludisme ».

Dans le même sillage, pour le secrétaire permanant du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), cette maladie est un  problème de santé publique présent dans tous les pays au sud du Sahara.  Le paludisme est également le premier motif de consultation dans les formations sanitaires du Cameroun. Les enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes restent les couches les plus vulnérables.

 Le PNLP impulsé par le gouvernement et soutenu par des partenaires au développement axe la lutte sur la pérennisation des 3T (Test, Treat, Track). La stratégie de lutte vise également à la distribution des Moustiquaires Imprégnées d’Insecticides de Longue Durée d’Action (MILDA).

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz