Cameroun – Lutte contre la corruption : un Institut de Formation aux Métiers de la Vérification bientôt ouvert – 09/09/2014

Le Cameroun abrite les travaux de la 5e Assemblée Générale et du 3e Colloque International du Forum des Inspections Générales d’Etat d’Afrique.

Le Ministre Henri Eyebe Ayissi et Beatriz Fernandes.
Le Ministre Henri Eyebe Ayissi et Beatriz Fernandes.

Les principales institutions de contrôle des finances publiques d’Afrique sont réunies à Yaoundé pour deux jours (9 et 10 septembre 2014) de travaux. Il est principalement question du renouvellement des organes dirigeants du Forum des Inspections Générales d’Etat en Afrique (FIGE). Cette institution dont le siège se trouve à Djibouti, est un cadre de concertation qui permet aux différents Etats africains d’harmoniser leurs procédures de contrôle et de vérification. Sur le plan structurel, le FIGE est organisé autour d’une Assemblée Générale, qui se réunit tous les deux ans, d’un Comité Directeur, présidé par l’Inspecteur Général d’Etat de la République d’Angola et animé par un Secrétaire Exécutif. Il regroupe actuellement une vingtaine d’Etats membres.

 Ainsi les travaux de Yaoundé devront permettre aux membres du FIGE d’échanger leurs idées sur l’évolution des systèmes et méthodes d’audit et d’évaluation. L’importance de la coopération entre les services administratifs de contrôle pour mieux combattre la fraude ; le rôle des structures publiques dans le recouvrement des avoir mal acquis sont quelques uns des thèmes sur lesquels les participant devront échanger.

 L’autre sujet important inscrit à l’ordre du jour, est l’adoption des statuts de l’institut de formation du FIGE baptisé « Institut de formation aux métiers de la vérification et de l’audit (IFVA) ». Cet institut sera basé en Cote d’Ivoire précisément dans la ville de Yamoussokro. La structure de formation est liée au John Jay Collège of  Criminal Justice, qui assure notamment la formation des Inspecteurs Généraux d’Etat des Etats-Unis.

Beatriz Fernande représentante du président du FIGE.
Beatriz Fernande représentante du président du FIGE.

En ouvrant les travaux de Yaoundé le Ministre délégué à la Présidence de la République Chargé du Contrôle Supérieur de l’Etat Henri EYEBE AYISSI, a exhorté les participants à faire montre d’assiduité, de générosité dans les échanges, mais surtout de faire des propositions afin d’améliorer les méthodes de vérifications et de contrôle.

© Camer Post – Hakim ABDELKADER

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz