Cameroun – Lutte contre Boko Haram : Soutien des opérateurs économiques à l’armée – 27/02/2015

 Edgard Alain Mebe Ngo’o, le ministre délégué chargé de la Défense (Mindef), réceptionne des tonnes de denrées et produits alimentaires à la base aérienne des opérateurs économiques aux forces de défense camerounaises.
Edgard Alain Mebe Ngo’o, le ministre délégué chargé de la Défense (Mindef), réceptionne des tonnes de denrées et produits alimentaires à la base aérienne des opérateurs économiques aux forces de défense camerounaises.

Des tonnes de denrées et produits alimentaires, déposées à la base aérienne, sont acheminées par avions à l’Extrême-nord depuis jeudi.

Quand le ministre délégué à la présidence, chargé de la Défense (Mindef), Edgard Alain Mebe Ngo’o, arrive en fin de matinée à la base aérienne 101 de Yaoundé, l’Hercule C130 de l’armée de l’air atterrit au même moment sur le tarmac. Instruit par le chef de l’Etat, le président Paul Biya, pour réceptionner et acheminer au front le don des hommes d’affaires du secteur marchand, le Mindef fait un constat. « Je suis surpris par l’ampleur de la cérémonie et l’ampleur de l’appui. Pour preuve, j’avais dépêché l’avion qui vient d’atterrir pour récupérer ces dons. A présent, je me rends compte qu’il va falloir mobiliser toute notre flotte aérienne et même effectuer plusieurs rotations. » Des mots qui flattent à coup sûr l’ego des opérateurs économiques présents, tellement l’image est saisissante.

Près de 20 camions transportant des containers remplis de tonnes de sucre, sardine, riz, régimes de plantain, etc. Dans le hangar de la base, ce sont des tonnes de palettes d’eau minérale, des cartons de poisson, des cartons de boîtes de lait, des paquets de savon, des sacs de pates alimentaires…L’énumération de la nature, des quantités des dons et de la liste des donateurs par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, prend une vingtaine de minutes. Le Mindef, et d’autres membres du gouvernement, dont le secrétaire général des services du Premier ministre, Louis Paul Motaze, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi, le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary, mettront une trentaine de minutes pour apprécier tout ce que les hommes d’affaires ont apporté.

« Je ne trouverai jamais les mots qui conviennent pour traduire ma pensée devant cet acte citoyen et patriotique, d’une portée exceptionnelle » affirme Edgard Alain Mebe Ngo’o. A la fin de la cérémonie, le Mindef déclare simplement que « mieux que quiconque, les hommes d’affaires connaissent le prix de la paix ». Instruction est alors donnée pour que le chargement commence au plus tôt dans les soutes des avions afin que les troupes au front et les populations affectées par la guerre commencent à recevoir les denrées alimentaires pour tenir bon.

Source : © Cameroon Tribune

Par MESSI BALA