Cameroun – Lutte contre Boko Haram : Le PNUD solidaire

Le PNUD solidaire dans la lutte contre Boko Haram | © CT
Le PNUD solidaire dans la lutte contre Boko Haram | © CT

Reçue hier par le PM Philemon Yang, au nom du chef de l’Etat, l’administrateur du Programme des Nations unies pour le développement a affirmé le soutien de son organisation.

Zamaï, petite localité du département du Mayo-Tsanaga dans la région de l’Extrême-Nord accueille ce jour un hôte de marque. En visite officielle de 48 h au Cameroun, Helen Clark, administrateur du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) va y procéder à la pose de la première pierre du forage du marché de cette localité, de même qu’elle aura des échanges avec les familles déplacées internes, victimes des crises sécuritaires et humanitaires qui vivent dans la région. Des déplacements qui, comme on le sait, sont essentiellement le fait des attaques de la secte islamiste Boko Haram. Hier, au cours de l’audience que lui a accordée, au nom du chef de l’Etat, le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang, l’administrateur du PNUD n’est pas restée insensible à la guerre que mène notre pays contre la secte islamiste. Helen Clark a salué les efforts du Cameroun pour faire face à la nébuleuse islamiste.

Egalement au menu des échanges avec le chef du gouvernement hier après-midi, les questions de développement notamment en faveur des jeunes. Pour cela, Mme Clark a loué les différentes initiatives du président Paul Biya au profit de ses jeunes compatriotes. Autre sujet de satisfaction de l’administrateur du PNUD, les engagements du Cameroun en faveur de l’Agenda 2030 et les Objectifs de développement durable (ODD). C’est un agenda pour les populations, la planète, la prospérité et la paix. Un Agenda qui porte une vision visant à transformer le monde par l’éradication de la pauvreté et la transition vers un développement durable.

Priée de dire un mot sur sa candidature annoncée au secrétariat général des Nations unies à la fin de cette année, Helen Clark a indiqué qu’elle entend mettre sa longue expérience de la gestion des affaires publiques à la disposition de l’organisation internationale, si jamais les pays-membres lui accordaient leur confiance pour prendre la succession de Ban Ki-moon le 1er janvier 2017. Elle était accompagnée à l’Immeuble Etoile de Najat Rochdi, représentante résidente et coordonnatrice du Système des Nations unies au Cameroun.

Source : © Cameroon Tribune

Par Jean Francis BELIBI

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz