Cameroun – Lutte contre Boko Haram : Multiplication des actions de soutien à l’armée – 05/03/2015

Au Cameroun, les marches de protestation contre Boko Haram, comme ici à Yaoundé le 21 janvier 2015, se succèdent. | © AFP PHOTO / REINNIER
Au Cameroun, les marches de protestation contre Boko Haram, comme ici à Yaoundé le 21 janvier 2015, se succèdent. | © AFP PHOTO / REINNIER

Des actions de soutien aux forces de défense et de sécurité camerounaises engagées dans la lutte contre la secte terroriste nigériane Boko Haram se multiplient au Cameroun, sous forme de marches et de collectes d’argent et de nourriture.

Après une série de manifestations de soutien à travers le pays, des Camerounais ont spontanément engagé des collectes d’argent, tandis que des entreprises et des populations offrent des vivres pour permettre à l’armée de tenir sur le front de guerre.

Ainsi, une importante cargaison de produits alimentaires gracieusement offerte par quarante entreprises agro-alimentaires et grands distributeurs du pays, a été remise jeudi au ministre de la Défense, Edgard Alain Mebe Ngo’o, afin de servir à l’alimentation des soldats camerounais et tchadiens engagés dans la lutte contre Boko Haram, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun.

Ces 1000 tonnes de riz, sardines, sucre, plantain, palettes d’eau minérale, poisson, lait, savon et autres pâtes alimentaires, sont le fruit d’une chaîne de solidarité lancée par le gouvernement à travers le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, afin de susciter le soutien des opérateurs économiques du secteur marchand.

‘’Je ne trouverai jamais les mots qui conviennent pour traduire ma pensée devant cet acte citoyen et patriotique, d’une portée exceptionnelle”, a déclaré Edgard Alain Mebe Ngo’o, avant de conclure : ‘’mieux que quiconque, les hommes d’affaires connaissent le prix de la paix”.

Dans la même mouvance, des Camerounais réunis généralement en associations font des collectes d’argent au profit de l’armée, ce qui a par exemple a amené des élites de la partie septentrionale du Cameroun à mobiliser 50 millions de francs CFA, une somme qui, selon le président de l’Assemblée nationale, Djibril Cavayé Yéguié, doit au moins être multipliée par deux pour atteindre 100 millions de francs CFA dans ‘’les brefs délais”.

‘’Nous sommes heureux de participer à l’effort de guerre aux côtés de nos forces de sécurité et de défense qui veillent sur nous jour et nuit”, a déclaré le président de l’Assemblée nationale.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz