Cameroun – Lutte contre Boko Haram : Des mariages collectifs pour promouvoir la solidarité avec les réfugiés

Un groupe de femmes regardant passer une patrouille militaire camerounaise à Kerawa, au Cameroun, le 16 mars 2016. Kerawa, à la frontière avec le Nigeria, est sujette à de fréquentes attaques de Boko Haram. | © Reuters /Joe Penney
Un groupe de femmes regardant passer une patrouille militaire camerounaise à Kerawa, au Cameroun, le 16 mars 2016. Kerawa, à la frontière avec le Nigeria, est sujette à de fréquentes attaques de Boko Haram. | © Reuters /Joe Penney

Le Cameroun organise une série de mariages collectifs pour les réfugiés venant du Nigeria et de la République centrafricaine où ils fuient les exactions de la secte Boko Haram et la crise politique.

Ce sont des cris de joie et des applaudissements qui accompagnent chacun des 60 couples devant le maire de Manjo.

Des hommes et des femmes venues du Nigeria et de la République centrafricaine, se sont dits oui en présence d’une foule immense.

Laminar Junior, 26 ans, est un réfugié centrafricain. Il vient de passer la bague aux doigts de Catherine Lagndia. Le couple se connaît depuis 2 ans. Ensemble, ils ont fui les violences dans leur pays pour s’installer à Garoua Boulaye, dans l’Est du Cameroun.

“L’amour est une alliance devant Dieu”, a-t-il confié.

Ces mariages collectifs sont un coup de pouce pour Moustapha Saliou, 36 ans. Il comptait se marier dans son pays, mais n’avait pas de moyens.

“Le Cameroun est le pays de la sécurité, il ne se passe pas de chose grave”, explique-t-il.

Lire la suite à © VOA >>

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz