Cameroun – Lutte contre Boko Haram : la France veut d’avantage s’impliquer

Audience entre Pierre de Villiers, le chef d’Etat-major de  l’armée française, et le président camerounais, Paul Biya | © PRC
Audience entre Pierre de Villiers, le chef d’Etat-major de l’armée française, et le président camerounais, Paul Biya | © PRC

Le Chef de l’Etat camerounais Paul Biya a reçu en audience le mercredi 6 janvier 2016, le chef d’Etat-major de  l’armée française, le général d’armée Pierre de Villiers.

Lors de son discours à la nation le 31 décembre dernier, Paul Biya a particulièrement insisté sur l’aspect sécuritaire. Le président camerounais a salué l’implication des pays amis notamment les Etats-Unis qui ont un contingent d’environ 300 hommes dans la partie septentrionale du pays. La France partenaire traditionnel du Cameroun quant à elle participe à l’effort de guerre à principalement à travers la formation et le renseignement. Un engagement jugé timoré par certains observateurs. La visite au Cameroun du général d’armée Pierre de Villiers en début d’année apparait comme une volonté affirmée de muscler l’implication de la France dans cette lutte.

« Le Cameroun est un pays clé dans la lutte contre Boko Haram. Je suis venu rencontrer le chef de l’Etat pour voir comment mieux mener ensemble ce combat » a précisé le haut gradé français sur les antennes de la radio nationale. Pierre de Villiers a en outre rappelle que la lutte contre le terrorisme passe nécessairement par le développement pour lui : « La lutte contre le terrorisme est un enjeu majeur pour la sécurité dans le monde et cette lutte passe aussi par lutte contre la pauvreté.  Il n’y a pas de sécurité sans développement parce que la pauvreté est le terreau du terrorisme ».

Le chef d’état-major de l’armée française avait à ses côtés le général de brigade Vincent Guilloni, commandant des éléments de l’armée française au Gabon, également en charge de toutes les actions de coopération de la France avec les armées d’Afrique centrale, ainsi que Christine Robichon ambassadrice de France au Cameroun.

© CAMERPOST par Hakim ABDELKADER

  • ….encore ! La Francafrique ….de retour?

  • AKA Laissez nous avec ces titres trop vendeurs