Cameroun – Lutte contre Boko Haram : déjà 1,29 milliard FCFA de contributions du peuple – 04/05/2015

Edgard Alain Mebe Ngo’o, le ministre délégué chargé de la Défense (Mindef), réceptionne des tonnes de denrées et produits alimentaires à la base aérienne des opérateurs économiques aux forces de défense camerounaises. | Photo d'archives / DR
Edgard Alain Mebe Ngo’o, le ministre délégué chargé de la Défense (Mindef), réceptionne des tonnes de denrées et produits alimentaires à la base aérienne des opérateurs économiques aux forces de défense camerounaises. | Photo d’archives / DR

Une somme de 1,29 milliard FCFA a déjà été versée dans le compte bancaire créé en vue de recueillir les contributions des populations camerounaises dans la guerre contre la secte islamiste nigériane Boko Haram, a-t-on appris auprès du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MINATD).

Cette annonce intervient au lendemain de la tenue à Yaoundé, la capitale du pays, des travaux du comité ad hoc mis sur pied à cet effet par le chef de l’Etat Paul Biya.

Face à l’engouement populaire suscité par la vague de contributions volontaires, les autorités envisagent désormais de décentraliser ces opérations de collecte de fonds et de dons en nature, à travers la création de comités régionaux devant servir de relais pour le comité interministériel, et dans lesquels des membres de la société civile et des représentants des partis politiques pourront siéger.

Placé sous l’autorité du MINATD, le comité interministériel est chargé de superviser la collecte et la centralisation des dons reçus des populations, des Etats étrangers et des organisations humanitaires nationales et internationales, d’identifier, en liaison avec les autorités administratives locales et la hiérarchie militaire, les besoins en vivres et autres matériels, le cas échéant.

Il supervise également les opérations de distribution des dons aux populations et aux personnels des forces de défense, sert de cadre de concertation entre le gouvernement et les donateurs nationaux et internationaux, peut aussi effectuer toute autre mission à lui confiée par le gouvernement.

Début avril dernier, rappelle-t-on, le chef de l’Etat avait décidé de la création d’un compte bancaire spécial destiné à recueillir les fonds issus de l’élan de solidarité nationale et internationale en faveur des forces de défense engagées dans la lutte contre la secte islamiste.

Intitulé : «Contribution du peuple-lutte contre Boko Haram», il est ouvert en effet dans les livres du Trésor public afin de retracer les contributions financières des différentes couches de la population au titre de leurs appuis aux troupes actuellement au front dans la région de l’Extrême-Nord frontalière avec le Nigeria et le Tchad.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz