Cameroun – Lutte contre Boko Haram : Classe politique et société civile condamnent le rapport d’Amnesty International

Le directeur Afrique de l’Ouest et Centrale d’Amnesty International (en gandoura de couleur verte) face aux médias à Yaoundé.
Le directeur Afrique de l’Ouest et Centrale d’Amnesty International (en gandoura de couleur verte) face aux médias à Yaoundé.

Le Rapport publié jeudi dernier à Yaoundé   suscite une désapprobation générale.

Les acteurs politiques et ceux de la société civile n’ont pas attendu très longtemps pour dénoncer avec véhémence un autre parti pris d’Amnesty International dans le regard partisan que cette ONG porte sur la guerre qu’impose au Cameroun les agressions barbares de Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord. L’ambiance tendue entre les panélistes et les journalistes pendant la présentation du Rapport, le 14 juillet 2016 à Yaoundé, en dit d’ailleurs long sur la réaction de rejet suscitée par le document intitulé : « Bonne cause, mauvais moyens : atteintes aux droits humains et à la justice dans le cadre de la lutte contre Boko Haram au Cameroun ».

A la vérité, les  journalistes et les personnalités présents à la cérémonie organisée à cet effet  ne sont pas passés par quatre chemins pour déclarer que les supposées « violations des droits humains généralisées » que dénonce Amnesty international dans son Rapport en les imputant aux forces de défense et aux autorités camerounaises, sont, d’après un journaliste, « insupportables car on ne peut pas défendre des terroristes sans foi ni loi qui tuent des Camerounais comme du bétail ».

Par la suite, les leaders politiques et d’autres observateurs avertis ayant pris connaissance du Rapport s’interrogent sur les motivations profondes de cette ONG qui se borne, à chaque fois, à n’observer que le comportement de nos forces de défense engagées au front ainsi que le traitement subi par des prévenus régulièrement traduits en justice pour répondre des faits qui leur sont reprochés en vertu de la loi anti-terroriste en vigueur.  Et puis, y a-t-il eu, à travers l’histoire, une « guerre propre » sans dégâts collatéraux ? Le Cameroun doit-il se laisser lâchement agresser sans se défendre et au nom de quelle loi ?

Autre question : qu’attend Amnesty International qui en a pourtant les moyens, pour produire un Rapport spécifique, bien fouillé et bien documenté sur les exactions de Boko Haram et les conséquences des attaques dans la région de l’Extrême-Nord ? Cette ONG se préoccupe-t-elle du poids que fait peser le financement de la guerre sur le Trésor public et l’économie camerounaise, alors que le gouvernement a besoin d’argent pour réaliser de nombreux projets destinés à améliorer les conditions de vie des populations et booster la croissance ? Pourquoi Amnesty International s’enferme-t-elle dans sa logique consistant à décerner sans vergogne un permis de tuer aux adeptes de Boko Haram, un groupe que le Think-tank « Institute for Economics and Peace » qualifie d’« organisation terroriste la plus meurtrière du monde » ? Peut-on savoir pourquoi les milliers de personnes tuées au Cameroun et les 170 000 déplacés du fait des agressions des terroristes ne méritent pas l’attention des enquêteurs d’Amnesty International ?  Cette ONG au jeu trouble aurait-elle un agenda caché que n’arrangerait certainement pas les multiples revers subis par le groupe djihadiste Boko Haram aujourd’hui très affaibli ?

Source : © Cameroon Tribune

Par Rousseau-Joël FOUTE

  • l armee est entrain de vaincre les b h peut etre eux sont les envoyer de ceu qui soutienent les bokl haram

  • Le president Turc fait le menage apres le push manqué.Amnisty International aura du pain sur la planche labas puisque c’est assurement une BONNE CAUSE,MAUVAIS MOYENS POUR ERDOGAN

  • On va voir de toutes les couleurs au Cameroun

  • Laissez nous en paix!qu’avez vs fait pour soutenir le camair ds cette lutte contre bh.Evaluer aussi les dégâts de ce dernier .du importe quoi. On a bien raison de croire k vous les soutenez.
    Pour cela Dieu ne vous laissera pas impuni

  • Amnésie International !

  • le monde en l’envers on supporte les bandits … revient Jésus c’ grave

  • Amnisty international comprenez ceci, la guerre c’est d’abord le plan.puis à la guerre comme a la guerre. Pour dire que, vos déclarations ont s’en fou. Nous allons tuer et torturer tous ceux de boko haram qui ont choisi la guerre contre nous. Allez donner vos raisons là à nos veuves,orphelins, sans oublier les parents endeuillés. C’est pas fini ils viendront aussi chez vous. J’espère que vous serez prêt comme le Cameroun.

  • AMNESTY n’a rien a foutre chez nous. Combien d’innocents croupissent à GUANTÁNAMO BAY juste à cause des attaques du 11 septembre? Combien de personnes sont mortes juste parce qu’elles avaient des barbes de BEN LADEN? Pourquoi n’avait-on pas condamné ce monsieur si amnesty veille trop aux droits des terroristes au lieu de le tuer? Alors si les gens traitent leurs prisonniers comme des tueurs ça ne regarde pas AMNESTY.

  • Qu’ils aillent se faire voir ailleur, on a jamais su de quel côté ils se situent . si l’on avait à choisir, on ne choisirait pas les criminels assassins à la place des honnêtes citoyens qui ne demandent qu’à vaquer à leurs occupations.

  • N’importe quoi, chères forces de l’ordre feu à volonté. Au diable avec leurs rapports. Nous défendrons notre territoire même contre le genre de terrorisme là kil veulent nous imposer.

  • Ahhh kaaa!!! Laissez les jacasser. On s’en fout d’eux. Le chien aboie la caravane passe.

  • Ou st les 200 filles enlevees au nigeria et puis koi apres tsuiiiippp

  • Mais ne soyez pas surpris c’est eux qui financent tous ces groupes armés qui sèment la terreur à travers le monde amnescrimes internatipnal

  • Posez vous la question qui arme BH ? Une parcelle entourée par des pays souverains mais armée jusqu’au dents qui est derrière ? C”est sont les occidentaux ils visent nos ressources !!!!!!!!!!!!!!

  • SIANDJEU Gaston

    Un rapport comme toute oeuvre humaine toujours imparfaite,peut avoir certaines lacunes,lesquelles lacunes peuvent nous servir pour améliorer la qualité du travail future.sans toutefois me lancer sur ce débat glissant,qu’en est il de la suite reservée aux procédures engagés contre certains officiers qui,dit-on,avaient détournés la nourriture destinée aux éfforts de Guerre.en plus,comment pouvions nous expliquer les mesures que le MINDEF avait pris afin de sanctionner certains comportements deviants que l’on reprochait à certains élements aux Fronts? Soyons parfois objectifs et pragmatiques dans nos jugements.nous gagnerons parfois à reconnaitre certaines érreures afin d’envisager des solutions.le sujet qu’est la Guerre en Droit International Public n’a jamais fait l’unanimité dans ses choix de préventions et résolutions.

  • Ils attendent koi pour aller au sud soudan?

  • Le Cameroun a coupé les vivre à l’enfant .il pleure

  • Amnisty là c’est même koi encore ?moi je pense que c’est une autre face de Boko Haram

  • Rares sont ceux qui ont lu ce rapport avant de critiquer son contenu. Pourquoi faut il absolument qu’un rapport soit élogieux vis-à-vis du gouvernement pour qu’il soit considéré comme bon?

  • Qu’ils partent en Corée du Nord, on verra !!!