Cameroun – Loterie américaine : une mine d’argent les opérateurs de cyber café dans la ville de Bamenda

Chaque année, la Green Card Lottery permet aux USA d’accueillir environ 50 000 personnes sur son territoire. | DR
Chaque année, la Green Card Lottery permet aux USA d’accueillir environ 50 000 personnes sur son territoire. | DR

La loterie américaine encore appelé Green Card Lottery est un jeu initié par le gouvernement des états unis d’Amérique (USA), dans le but de permettre aux ressortissants des pays étrangers de s’installer et de travailler légalement aux états unis sans besoin de visa.

Chaque année, ce moyen permet aux USA d’accueillir environ 50 000 personnes sur son territoire. En Afrique, parmi les pays reconnus comme participant activement à ce jeu, il y a le Cameroun. Depuis plusieurs années, de nombreux camerounais s’adonnent à cette passion. Considérée comme un moyen facile pour rejoindre les USA, pays de rêve, de nombreux propriétaires de télé-centres et cybercafés exploitent le « rêve américain » pour en faire aujourd’hui un business rentable.

A Bamenda, une ville anglophone à l’Ouest du Cameroun, le jeu a pris cette année une ampleur particulière. Débuté chaque année au mois d’Octobre, c’est évident que depuis le début de ce mois, les cybercafés de cette ville se remplissent de clients, tous animés par le désir de jouer à la loterie. Ces lieux de commerce affluent, malgré le coût élevé qu’il faut payer pour pouvoir jouer. Dans la plupart des cybercafés, il faut compter entre 1500 et 5000 Francs comme frais d’enregistrements et de suivi de sa candidature.

Même si certains se découragent au fil des années à l’issu des plusieurs tentatives de jeu,  il reste que le business de la Green Card Lottery continue d’alimenter la bourse de nombreux commerçants véreux.

© CAMERPOST par Georges JIEUGANG (Stagiaire)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz