Cameroun : l’opérateur d’électricité lance la démocratisation des abonnements – 24/10/2014

Joël Nana Kontchou, DG d'ONEO.
Joël Nana Kontchou, DG d’ONEO.

L’opérateur d’électricité du Cameroun, ENEO, vient de lancer une opération de démocratisation de l’accès à l’énergie à travers une réduction de 50% du coût de l’abonnement, a appris APA jeudi de source officielle.

Dénommée «une maison, un compteur», cette opération mobile permettra de de ramener le coût du branchement dans la tranche sociale de 19.565 à 9290 FCFA en zone urbaine, et de 9000 à 5300 FCFA en zone rurale, calculés hors taxes (HT).

La filiale locale du fonds d’investissement britannique Actis compte ainsi mobiliser 15.000 nouveaux abonnés d’ici janvier prochain à Douala et Yaoundé, les métropoles économique et politique du pays où les besoins, apprend-on, se chiffrent à 50 000 lignes.

Parallèlement, ENEO vient de lancer un concept dénommé EasyConnection, qui selon ses services compétents «propose aux habitants sollicitant un branchement social et un abonnement, une offre commerciale à partir de 40.000 FCFA payable en plusieurs mensualités».

L’opérateur compte, dans cette opération de séduction, s’appuyer sur des associations de jeunes et des chefs de quartiers afin d’atteindre une masse critique préalable d’au moins 100 demandes de branchement.

Afin de maximiser les chances de succès de l’opération, il a aussi créé une page Facebook et ainsi qu’un numéro dédié en son centre de relation clients, destinés à enregistrer les attentes des consommateurs.

C’est le 23 mai dernier, rappelle-t-on, qu’Actis a signé avec le gouvernement des accords portant sur la reprise de la Société nationale d’électricité (SONEL) et de ses démembrements à hauteur de 56%, dont le concessionnaire était jusque-là l’américain AES Corporation.

© Camer Post avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz