Cameroun : L’ONU «soulagée» après le retour de l’Internet dans les régions anglophones du pays

François Lonsény Fall, Représentant spécial pour l’Afrique centrale et Chef du Bureau régional des Nations Unies

Le représentant spécial du secrétaire général et chef du bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), François Louncény Fall, a dit avoir «appris avec soulagement» l’annonce, jeudi soir, du rétablissement des connexions Internet dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Ces parties du pays étaient sevrées de télécommunications électroniques depuis 93 jours à la suite de revendications fédéralistes, voire sécessionnistes.

Dans un communiqué publié vendredi, M. Fall a souligné que cette mesure du président Paul Biya s’inscrivait dans la droite ligne de celles récemment annoncées par le gouvernement pour répondre aux revendications corporatistes des enseignants et des avocats anglophones.

Pour Louncény Fall, pareille mesure est «de nature à faire baisser la tension et à créer les conditions pour une sortie de crise dans les régions concernées».

Il a également exhorté le gouvernement camerounais à continuer de prôner l’apaisement et le dialogue, à prendre toutes les autres mesures appropriées en vue d’une résolution rapide et durable de la crise afin de renforcer les bases de l’unité, de la stabilité et de la prospérité du pays.

François Louncény Fall a saisi l’occasion pour exprimer le vœu que les Camerounais maintiennent leur esprit patriotique en faisant preuve de retenue dans la gestion de la situation actuelle, y compris en évitant d’utiliser Internet pour inciter à la haine ou à la violence.

Il y a une semaine, le chef de l’UNOCA avait qualifié de «situation déplorable» la coupure du réseau Internet en zone anglophone.

Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a «instruit le ministre en charge des Postes et Télécommunications de demander aux opérateurs de téléphonie mobile de rétablir les connexions Internet dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest».

© CAMERPOST avec APA

  • La dictature continue quoi ?

  • Dans la même tenue, que le jour de sa conférence de presse, vous nous prenez pour des pygmées ? Arrêtez la manipulation bourrée de complexes.

  • La pression internationale a eu raison sur le régime

  • Que l’onu se prononce sur les situations en syrie avec mes frappes américaines et corée avec les menaces toujours américaines