Cameroun – Loi des finances 2016 : Vers l’institution de trois nouvelles taxes

Direction générale des impôts (DGI) | Archives/DR
Direction générale des impôts (DGI) | Archives/DR

Le gouvernement camerounais pourrait introduire trois nouvelles taxes dans la Loi des finances 2016 qui sera débattu courant novembre lors de la session parlementaire consacrée à l’étude et à l’adoption du budget de l’Etat pour le prochain exercice.

Concernés par l’institution des trois nouvelles taxes, les secteurs du commerce, du gaz industriel et des télécommunications, a indiqué jeudi des sources crédibles au sein du Groupement inter patronal du Cameroun (GICAM).

Pour ce qui est des télécommunications, il s’agit de la taxe sur les communications électroniques à laquelle seront assujetties les entreprises de communication audiovisuelle, de téléphonie mobile, les fournisseurs d’accès internet…

La taxe sur les transactions financières en cash qui devrait concernée tous les agents économiques ; et la taxe sur la distribution du gaz industriel dans le pays.

Selon toute vraisemblance, l’Etat veut cibler ces secteurs porteurs pour s’assurer d’atteindre ses objectifs budgétaires en 2016 dont le budget pourrait s’équilibrer en recettes et en dépenses à 4249,8 milliards francs CFA.

Une enveloppe en hausse de plus de 503 milliards de francs CFA par rapport à 2015 dont l’enveloppe globale est de 3746,6 milliards de francs CFA.

L’entrée en vigueur des nouvelles taxes consacrerait la « pression fiscale » dénoncée par des organisations de défense des droits de consommateurs bien qu’à la Direction générale des impôts (DGI) on estime que le taux de pression fiscale qui se situe à 13 pour cent dans le pays encore «faible» par rapport à la moyenne africaine, d’où une préconise le relèvement à 18 pour cent sur le «moyen terme».

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz