Cameroun – Litiges fonciers : bras de fer entre les habitants au Bois des singes à Douala

Cameroun – Litiges fonciers : bras de fer entre les habitants au Bois des singes à Douala | Credit photo © CAMERPOST par Linda

La vie n’est pas du tout paisible au quartier Bois des singes à Douala. Cette localité très vaste située dans l’arrondissement de Douala 2ème connaît de nombreux problèmes fonciers et domaniaux. Et qui conduisent à des bagarres entre habitants; des divisions entre les populations et leur chef; des occupations anarchiques des terres sans autorisation préalable de l’administration. Les détails avec CAMERPOST.

Le sous-préfet de Douala 2e  en arbitre

C’est avec joie que la plupart des habitants ont salué la descente au quartier Bois des singes de Dr Bidja Didier, sous-préfet de l’arrondissement de Douala 2ème. « Nous souffrons beaucoup ici. Il y a trop de problèmes d’occupation de terres. Nous ne savons plus qui est qui ? Qui fait quoi ? A qui s’adresser pour tel espace ? Un jeune quartier comme le nôtre, vaste pourtant, ne devrait pas connaître autant de difficultés. Nous attendons tant du sous-préfet », ont avancé les citoyens.

Ce à quoi le sous-préfet a répliqué : « le Chef de l’Etat attache du prix au vivre ensemble. J’ai tenu à avoir une séance de travail avec vous sur les questions liées à la sécurité, au maintien de l’ordre, à l’hygiène et salubrité, aux sujets fonciers et domaniaux ».

Mise en garde

Sur le dernier point, « sachez qu’il n’y a  pas d’occupation des terres sans l’intervention de l’Etat. Avant de vous approprier un espace, posez-vous la question de savoir s’il s’agit d’un espace privé, public ou national. Des gens occupent davantage des lieux sans s’interroger. Voilà une des raisons principales pour lesquelles j’ai commencé mon périple ici au Bois des singes », poursuit Dr Bidja Didier.

Lui qui déplore le fait qu’il « y a des gens qui pensent qu’ils sont les propriétaires d’une parcelle de terres pour être arrivés sur le site les premiers. C’est faux. Retenez que concernant Bois des singes, l’Etat gère au travers de la sous-préfecture qui agit via l’autorité traditionnelle représentée ici par le chef du quartier ».

Par conséquent, continue le sous-préfet, Sa Majesté Toumolé pourra, à son tour, travailler avec ses notables par bloc. L’interlocuteur informe de ce que le Ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation (Minatd) a suspendu toute délivrance des titres fonciers dans la zone en question jusqu’à la fin du travail entamé par lui et les descentes qui vont se poursuivre, aux fins de faire régner l’ordre et le respect de la tutelle.

© CAMERPOST par Linda

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz