Cameroun – Lions indomptables : lumière sur la crise de Bruxelles ce jour

Hugo Broos, sélectionneur national des Lions indomptables du Cameroun | © FRANCK FIFE – AFP

Après le comité d’urgence de la Fecafoot hier, une réunion se tiendra ce mardi autour du Minsep et avec le sélectionneur. D’importantes décisions attendues

« Bruxelles Gate » … Le nom est tout trouvé pour parler de ces désagréments subis par la sélection nationale de football lors de son séjour en Belgique, terre du sélectionneur national, Hugo Broos. Les Lions indomptables y ont séjourné pour des rencontres amicales lors de la dernière période Fifa. Le match perdu le 28 mars dernier contre la Guinée (2-1) et les événements qui ont précédé cette rencontre ont fait sortir le sélectionneur belge de sa « réserve ». Ce jour-là, Hugo Broos faisait une sortie « révoltante ». « Ce midi (mardi 28 mars 2017, ndlr,) quand on a voulu prendre le déjeuner, le personnel de l’hôtel a refusé parce que la facture de notre séjour n’était pas payée par nos dirigeants. Donc, on n’a pas mangé ce midi.  J’ai bossé pendant un an, et quand je fais le bilan de ce que nous avons fait, je pense qu’on a su renverser la situation comparativement à ce que nous avons trouvé… Maintenant, je dois dire que je me pose des questions », s’était indigné Hugo Broos.

L’entraîneur des Lions a dénoncé l’inconfort de son groupe lors des déplacements notamment celui de mars 2016 pour l’Afrique du Sud. Il a évoqué le cas des primes impayées de certains de ses joueurs, attiré l’attention sur le non remboursement de certaines factures réglées par des membres de son staff. Et la goutte d’eau, selon lui, qui a fait déborder le vase, c’est la « fermeture » des portes du restaurant de l’hôtel aux champions d’Afrique 2017 à Bruxelles.
A la Fecafoot hier, le comité d’urgence, élargi aux membres du Comité exécutif s’est réuni. Il fallait s’accorder, avoir le même niveau d’information mais davantage préparer la réunion prévue ce mardi 4 avril au ministère des Sports et de l’Education physique.

Le Minsep, Bidoung Mkpatt, présidera une réunion ce jour présence d’Hugo Broos et des personnalités de l’équipée de Bruxelles notamment. Au sortir de ce conclave, l’on annonce des décisions « fortes ». A la Fecafoot, une enquête a été ouverte le 29 mars dernier d’après le département de la communication.  Face à la presse, l’un des vice-présidents de l’association, Alioum Aladji, a souligné que « Monsieur Broos est un homme réservé. Mais il a soulevé trois ou quatre problèmes qui datent. Cela est dû à certains problèmes dans la chaîne. Si les problèmes qu’il a soulevés sont les raisons de sa colère, on peut promettre non seulement à lui et à tous les Camerounais que la fédération prendra toutes ses responsabilités pour qu’ils ne se reproduisent plus. Nous ne tenons pas à nous séparer de Hugo Broos ».

La réunion de Yaoundé ce jour est donc déterminante dans le traitement des joueurs des sélections nationales qui ont décroché le cinquième titre de champion d’Afrique des Lions le 5 février dernier.

Source : © Cameroon Tribune

Par Angèle BEPEDE

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz