Cameroun : L’innovation et de la recherche scientifique peine à décoller

Des participants aux journées camerounaises de la recherche scientifique à Douala | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

C’est ce que CAMERPOST retient des journées Germano-camerounaises de l’industrie et de l’innovation (les Gercam-2I) qui s’achèvent ce vendredi 16 décembre 2016 à Douala. A en croire les participants composés des étudiants de la Faculté du génie industriel de l’Université de Douala, les acteurs des ministères de l’industrie, des mines et du développement technologique puis de l’innovation et de la recherche scientifique, plusieurs motifs retardent le décollage des secteurs supra.

Le manque des infrastructures, l’absence des transferts technologiques des pays innovants, le manque des moyens subséquents pour la recherche ; le fait que les nationaux préfèrent se limiter aux activités de transformation des produits primaires, sont entre autres motifs qui entravent un véritable décollage de l’innovation et la recherche scientifique au Cameroun. Au sortir des échanges qui ont démarré le 15 décembre, les participants proposent comme résolutions la mise en place d’un cadre institutionnel performant, la promotion des technologies propres dans le secteur industriel, des accords de partenariat gagnant-gagnant basés sur le développement par l’invention et l’innovation.

L’occasion leur a été donnée de s’exprimer via ces journées organisées par Aide 21 qui veut dire Afrique internationale pour le développement et l’environnement au 21ème siècle. Guy Laurent Kouam, coordonnateur de l’organisation explique : « mieux que les journées, il s’agit de Camer 4.0 la foire de l’innovation des Gercam-2I. Nous voulons ainsi créer une communauté d’innovateurs entrepreneurs camerounais ; stimuler les jeunes innovateurs par la présentation d’entreprises innovantes réussies; sensibiliser sur les programmes de l’Etat pour la promotion des start-up et Pme camerounaises ».

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Cameroun : L’innovation et de la recherche scientifique peine à décoller"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Agrius Messi Ambomo

Il faut déjà maitriser la loi du transfert, pour rechercher et concevoir des procédés qui permettent la transformation des matières premières en outils, substance et équipement utile a l’homme. La loi de transfert vous permet de comprendre les deux agents vecteurs de la transformation de toute matière: la chaleur et le froid,

wpDiscuz