Cameroun : l’industrie du tourisme se porte mal

L'équipe de Jovago | © CAMERPOST/LM
L’équipe de Jovago | © CAMERPOST/LM

L’insuffisance des infrastructures de transports, faible qualité de service, insuffisance d’hôtels de haut standing, absence de marketing et de communication institutionnelle, insécurité régionale sont les problèmes qui minent le tourisme au Cameroun.

Afin de mieux cerner les enjeux  de ce secteur au Cameroun, la plateforme africaine  de réservation d’hôtels, jovago.com  a ainsi dressé  un tableau du secteur  à travers un  rapport dénommé : Hospitality Report Cameroun.  Le document a été présenté au public le 28 janvier 2016. Le communiqué de presse parvenu à CAMERPOST indique plusieurs objectifs poursuivis par les auteurs du rapport en question. Notamment : mettre à la disposition des professionnels du tourisme et de l’hôtellerie des données fiables et utiles, promouvoir le secteur de l’hôtellerie et la destination Cameroun, participer à la promotion de ce secteur  très important pour le tourisme du pays, susciter l’intérêt du public vis-à-vis de ce secteur.

Par ailleurs, le  document permet de constater par exemple que le Cameroun a été reconnu pour la première fois comme destination touristique en 2013 avec un total de 910 000 visiteurs soit une contribution de plus de 1% au PIB national. CAMERPOST apprend aussi que l’industrie touristique a contribué à hauteur de 2.5% à la croissance du pays cette même année. D’après Jovago, le texte trouve toute sa légitimité dans un pays à la recherche de l’excellence en matière d’hôtellerie. « Pour nous, il s’agit plus d’une contribution de la plateforme hôtelière qui met en relief un ensemble de données fiables provenant de différentes sources (Conseil mondial des voyages, Banque Mondiale etc.) ainsi que données internes tirées du développement de ses activités dans le pays ces deux dernières années », font savoir les acteurs de Jovago.

L’institut national de la statistique, CIA world Facebook 2015, la Banque Mondiale, l’Organisation Mondiale du Tourisme et World Travel Tourism Council, sont les différentes sources qui ont contribué à créer ce document unique. L’apport des experts n’est pas en reste, puisque Jovago dit s’être rapproché d’acteurs importants de l’hôtellerie camerounaise à l’instar d’Eric Legras (Expert hôtelier et directeur général de l’hôtel Akwa palace) et Jean Solaire Kuete (président de l’association de la presse pour un tourisme responsable).

En rappel, Jovago.com est un site de réservation d’hôtels en ligne avec des bureaux à Lagos (Nigeria), Nairobi (Kenya), Douala (Cameroun) entre autres et fondée par Africa Internet Group ayant Mtn et Millicom comme investisseurs. Jovago.com, un portail de réservation  d’hôtels en Afrique, facilite le processus de réservation pour ses utilisateurs et leur fournit la meilleure expérience de réservation d’hôtel avec des services rapides, transparents et faciles à utiliser. Jovago.com soutient avoir plus de 25.000 hôtels référencés à travers l’Afrique et plus de 200.000 hôtels dans le monde.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz