Cameroun : Limogeage du président du conseil d’administration de la Camair-Co

Cameroun : Limogeage du président du conseil d’administration de la Camair-Co

Louis-Georges Njipendi Koutu a été nommé président du conseil d’administration de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) au terme d’un décret présidentiel, qui lui-même sanctionnait une résolution d’une session extraordinaire de cette instance tenue lundi dans la capitale, Yaoundé.

En service à la présidence de la République, il remplace à ce poste Méfiro Oumarou, par ailleurs ministre délégué aux Transports, nommé le 22 août 2016.

Selon des sources introduites, ce dernier paye manifestement le prix de la guerre d’ego et de leadership au niveau de la Camair-Co avec son ministre de tutelle, Edgard Alain Mebe Ngo’o.

Selon ce dernier, interrogé par la radio nationale, le nouveau venu arrive à point nommé afin d’implémenter la nouvelle dynamique imprimée en vue d’un décollage serein de la compagnie.

Voici moins d’une semaine en effet, cette société, à capitaux 100% publics et inaugurée en fin mars 2011, annonçait l’acquisition définitive de deux Boeing 737-700 qu’elle utilisait en location depuis 6 ans, portant désormais sa flotte à 5 appareils.

Le plan de relance la Camair-Co, évalué à 60 milliards FCFA, étalé sur 7 ans et proposé par le cabinet américain Boeing Consulting, prévoit notamment l’achat d’un Boeing 737 «Cargo», le remplacement, dans un horizon de 5 ans, des Modern Ark 60 (MA-60) chinois et des Alenia SF par des appareils de dernière génération.

Il est également annoncé l’acquisition d’un avion gros porteur, de type Boeing «Dreamliner», sur les deux projetés et qui sera réceptionné en décembre 2018, dans la perspective de l’organisation par le Cameroun de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football de l’année suivante.

Pour les 7 prochaines années, le plan de relance de la Camair-Co annonce aussi l’achat de 12 nouveaux appareils, avec une priorité à court terme pour 23 dessertes dont 8 locales et 11 régionales.

Cette compagnie, plusieurs fois annoncée dans la liste des entreprises privatisables, croulait jusqu’alors sous un déficit mensuel d’exploitation de 1,5 milliard FCFA, ployant par ailleurs sous un endettement de l’ordre de 35 milliards FCFA.

© CAMERPOST avec APA

  • À quand CAMAIR CO va-t-elle vraiment décoller ?
    Pourtant les milliards sortent des caisses du trésor pour elle sans suite.
    Le FMI et la banque mondiale arrivent.

  • Après le repas

  • qu’on ferme mm ce camair-co

  • Les gars font le mpoti avec camer-co… Chacun vient passe a son ton se sucré

  • Que s’est il passé ? On nous l’avait pourtant présenté comme l’homme de la situation. Diplôme en aéronautique civile bla bla bla !

    • Il s’agit d’un nouveau PCA et non d’un nouveau DG!!!

    • Je parle du PCA bien sûr mon grand !

    • Oui moi même je confirme Mr mefire oumarou puisque il s agit de lui on nous l avait présenter comme l experts et il avait l air de s y prendre.qu’est ce qui n a pas marcher? C les réseaux ? Dites nous

    • Conflit d intérêt avec son patron

  • Oh oh oh oh finalement on va iú l’argent d contribuable s’envole camerco ne decolle jamais

  • Pourquoi ne pas comprendre que tous les secteurs d’activités décolleront le jour que le pouvoir exécutif sera l’emanation de la volonté juste et véritable du peuple ?

  • Cameroun oyéé Paul biya oyéé, mais sachiez une la camair-co ne décollera plus jamais avec le systèmes biyaiste . une compagnie sans clients,sans espace aérienne a exploité, interdit d’artérite au bénin, fait le porte en porte pour vendre les billets en Belgique… Okoloooooo. Une compagnie ayant les dettes que la subventions,”dettes que les ministres et DG ont dans leurs poche” fictive

  • Sale compagnie

  • Bon vent M le PCA..!

  • Mai a ce ke j sache, l’ex PCA de Camer-co n’a jamai été limogé, au contrair il est appelé a d’autr fction a servir en tan ke ministr delegue aupres du ministr des transports. donc soyez svt plus explicite

    • Non,quand Mr Meffire oumarou remplace Mr Akam Mfoumou comme PCA,il était déjà ministre délégué au transport.Dont le verbe limoger a bel et bien sa place dans le commentaire posté.

    • cool

  • Ca ne pourras jamais resoudre le probleme, l, effet de changer les pernnels a tout moment, ce regime doit demissionner pour que ls choses changent

  • Cmt vouloir ke camair co décolle kan cette bande de bandits, pilleurs, oppresseurs dirige encore notre pays. Prck le Cameroun n est pa leur pays, ts on les passeport européen

  • DNS notr nouveau pays on doit interdir ts ministre , dg, pca, députés, sénateur bref TS fonctionnaire d avwr la double nationalité

  • camer co la mangeoire des cadres de la republic

  • Ah! Camair-co c’est pour vous làba en haut. Les nous autres nous on va emprunter l’avion pour aller où ? Et avec quels moyens d’abord ? Même si elle ferme les portes ça ne nous dira rien, car,elle nous sert à quoi?nous on ne connait même pas son importance ohoooo.embrouillez vous làba car c’est vous les vrais enfants du pays.

  • A quand la fin de ce cauchemard ” l’epilogue CAMAIR CO” signe incontesté d’une dechéance manageriale du regime redouté en place, ce goufre à sous cessera t-il d’alimenter des comptes privés ? depuis son admission aux urgences l’oiseau bat de l’ail etouffé par des subventions

  • Compagnie moribonde budgétivore….tsuip!

  • Camerco n,a pas besion d,un expatrier comme Pca…

  • Nous camerounais avions eu la chance après l’indépendance d’avoir aéroports et compagnies aériennes telles que Air Cameroun et Cameroun Airlines pour ceux qui connaissent ces structures de services contrairement à certains pays africains qui n’en possèdent pas.Mais helas elles ont disparu pour laisser la place a camer-co;Il n’est un secret pour personne que les compagnies aériennes à-travers le monde traversent malheureusement cette zone de turbulences et que la nôtre n’en fassent pas exception;des efforts de relance sont entrepris mais la solution immédiate était l’exploitation des lignes intérieures ;mais là où le bât blesse c’est que malgré les efforts consentis par les pouvoirs publics, les lignes douala-bafoussam et yaounde-bafoussam sont quasiment désertes alors que les élites avaient manifesté leur désir de voir leur aéroport opérationnel ; sauf que cette ligne est improductive et allez donc savoir qu’avec trois passagers ou deux la compagnie serait tout simplement un élément de puissance plutôt qu’un élément de rapport et la rentabilité est nulle.Aujourd’hui a bien y regarder, des critiques distillées à l’égard de la camer-co viennent des ressortisante de la région de l’ouest et ils continuent de boycotter cette compagnie et c’est la faute à qui si cette structure tarde à décoller ; il ne faut pas vouloir l’argent du beurre, le lait et parfois même la laitière des lors que nous connaissons ce que pensent les camerounaise car certaines tribus dans ce pays croient sans elles rien ne peut marcher et pourtant en faisant bien attention la source de nos problèmes dans ce pays ,elles n’en sont pas exemptées de tout ce qui nous arrive;chauvinisme à part, l’exploitation de la dorsale nord-sud est la meilleure solution pour camair-co au-lieu de s’entêter à desservir coûte que coût les lignes européennes, voyons d’abord et laissons petit poisson grandir.

  • Pourquoi ne pas comprendre que ce n’est pas un problème de personnes. C est le système qui est malade la thérapie devrait commencer par là

  • The problem is you who is making the changes and not those that you change. Stop pretending for your IQ has defunct. Leave Cameroon for the young ones and all will be well. Learn to listen to advice.

  • Dit Merci car u es partir sans etre interpeller

  • C’est camair mort

  • Ça va changer quoi