Cameroun – Querelles intestines : Deux Canon kpa kum bientôt ?

Encore des tensions dans la famille Canon | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
Encore des tensions dans la famille Canon | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

Le club de la ville de Yaoundé voit renaitre encore une fois les vieilles querelles intestines.  Le début de la saison prochaine s’annonce difficile pour le club.

L’histoire se répète au sein du club de Nkolndongo. Les jours se suivent et finissent par s’y ressembler. Alors que l’on songe déjà au début de la saison prochaine dans les différents clubs, d’aucuns attendent un autre Canon à Yaoundé. La situation n’est pas nouvelle. Des protagonistes changent juste d’identité.

La légitimité de la Société anonyme à objet sportif (Saos) dirigée par le patriarche Atéba Yene est contestée. Le camp opposé est dirigé par Claude Alima, ancien Président du Comité provisoire de Gestion du club. Ce dernier voudrait faire enregistrer un autre Canon auprès de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc). La nouvelle équipe des vert et rouge est également une société anonyme à objet sportif. Elle devrait remplacer la précédente.

Cette situation, le club le plus titré d’Afrique noire l’avait déjà vécue la saison dernière. Une instabilité quant aux résultats acquis sur le terrain avait résulté de cet état de choses. Le kpa kum avait failli être relégué en Ligue 2. Son maintien en Ligue 1 n’avait été acquis en réalité qu’à l’avant dernière journée du Championnat. Une année plus tôt le club avait été maintenu en Ligue 1 à la faveur d’une décision des autorités camerounaises de football.

La décision de la Fecafoot et de la Ligue professionnelle reste attendue. Elle permettra de démêler l’écheveau et de désigner la faction qui prendra part à la saison 2017.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz