Cameroun – Ligue 1 : Déjà l’heure des calculs et combines

Les spectateurs manifestent leur mécontentement suite aux combines | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
Les spectateurs manifestent leur mécontentement suite aux combines | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

Des rencontres de la 25ème journée font l’objet de plaintes diverses. Elles viennent principalement des suporters.

Des échauffourées ont été signalées dans des stades. Des scènes de mécontentement ont été observées à Bafang, Douala et Mbankomo. Ici l’on évoque non pas de simples erreurs, mais un désir de soutenir des clubs en difficulté.

L’affiche Unisport de Bafang # Coton sport de Garoua a fait l’objet des réactions les plus vives de la part des supporters. Au terme de la partie des spectateurs s’en sont pris aux joueurs de Coton sport et aux arbitres. Le milieu de terrain Stéphane Kingue Mpondo aurait même été blessé au cours de la rixe.  Le score de parité (2-2) qui a sanctionné la partie est à l’origine de cette réaction violente. Les supporters du club de Bafang accusent les arbitres d’avoir volontairement faussé le résultat de la rencontre. Une défaite des nordistes aurait réellement compromis leurs chances de revenir à hauteur du leader. A l’opposé ce score de parité est véritablement défavorable à l’équipe du Haut Nkam.

Au terme de la journée Coton sport conserve sa troisième place dans le classement général. Le Champion sortant compte quarante points, tout comme l’Union sportive de Douala. Le match nul réalisé contre Coton sport ralentit la progression de l’Unisport. Le club de Bafang demeure en effet à la cinquième place avec trente huit points. Une victoire face aux hommes du français Lionel Soccoia aurait permis à l’Unisport d’occuper la troisième place avec quarante points.

Botafogo-Astres de Douala est l’autre affiche à problème de la vingt cinquième journée. Des plaintes de supporters ont été formulées quant à l’issue de cette rencontre. De nombreux observateurs accusent les joueurs de Astres fc d’avoir levé le pied au cours de la rencontre. Une attitude qui a facilité la victoire de Botafogo (1-0). Le club demeure avant dernier du Championnat avec vingt cinq points, malgré sa victoire. Les Astres fc souhaitait donner un coup de pouce à un autre club de la ville de Douala, et lui éviter la relégation en Ligue 2. Canon-Eding (1-1) est la troisième affiche dont le résultat a été contesté. Les deux formations sont issues de la Région du Centre. Selon certaines sources, Canon a bénéficié de l’assistance des arbitres pour obtenir l’égalisation.

La lutte pour le positionnement semble déjà lancée. Neuf résultats restent à déterminer pour chaque club. Le classement général est une mêlée confuse. Les écarts sont très faibles du sommet au bas du tableau. En dehors de Cosmos du Mbam, presque condamné à évoluer la saison prochaine en Ligue 2, aucune autre formation n’est maitresse de son destin.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz