Cameroun – Ligue 1 : Le Championnat ne se livre pas vraiment

Une fin de Championnat des plus difficiles sur le terrain | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo
Une fin de Championnat des plus difficiles sur le terrain | © CAMERPOST / Olivier Ndema Epo

La mêlée reste confuse à six journées de la fin du Championnat. L’écart entre les différents clubs est infime. Difficile de deviner l’issue de la course.

L’Union des Mouvements sportifs de Loum (Ums) est la formation la plus régulière. Nombre d’observateurs en font le futur champion du Cameroun. La plupart des autres clubs ont un avenir incertain.

Les Cinq équipes les plus proches du leader, ont la possibilité de disputer les prochaines compétitions africaines interclubs. Coton sport de Garoua, l’actuel second du Championnat totalise 49 points. Il s’agit du club le plus titré de l’épreuve avec 14 sacres. L’équipe entrainée par Lionel Soccoia est lancée dans une opération de rachat, après une première moitié de saison désastreuse. Le début de la phase retour du Championnat montre un club aux résultats impressionnants. Coton sport connait une série de trois victoires d’affilée. Joseph Yanki et ses coéquipiers enregistrent en général, sept victoires, deux scores de parité et deux défaites en onze sorties. Ainsi lancé le champion sortant du Cameroun parait irrésistible.

Yong Sport Academy (Yosa) de Bamenda a vu récemment Coton sport lui ravir la seconde place. Les académiciens de Bamenda occupent donc la troisième position avec 47 points. Les hommes de Ndoumbè Bosso restent toutefois assez réguliers. Ils sont en effet présents dans le trio de tête depuis plusieurs journées. Eliminés de la Coupe du Cameroun les académiciens ne sont plus visibles qu’en Ligue 1. Ceci pourrait constituer une motivation véritable, et favoriser par la même occasion des économies d’énergie. Unisport de Bafang (44), l’Union sportive de Douala, l’Aigle de la Menoua (42) et New Stars (40) demeurent des prétendants sérieux.

Le classement général est en réalité une véritable course de relais entre les clubs. Les écarts sont minimes. Entre le septième et le dix-huitième il n’existe qu’une différence de quinze points. Les positions des uns et des autres peuvent changer à tout moment, preuve du caractère incertain et confus de la mêlée. Cosmos du Mbam, dernier du classement (18) semble le seul club dont le futur est certain. Il serait condamné à la relégation en Ligue 2.

© CAMERPOST par Olivier Ndema Epo

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Cameroun – Ligue 1 : Le Championnat ne se livre pas vraiment"

Me notifier des
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Eric Saapi

Vont-ils être notre Leicester ?

Ledoux Tchimtchua

sont deja

Reginald Dores Oueibio

Coton sport finira par remporter ce championnat

Léo Berty Amenglé

Bête championnat. Trop de match nul

wpDiscuz