Cameroun – Liberté de la presse 2016 : Une édition dédiée à l’accès à l’information et aux libertés fondamentales

Le Syndicat national des journalistes du Cameroun pour le respect de la liberté de la presse | © CAMERPOST / Linda Mbiapa
Le Syndicat national des journalistes du Cameroun pour le respect de la liberté de la presse | © CAMERPOST / Linda Mbiapa

« Accès à l’information et aux libertés fondamentales – C’est votre droit ! », c’est sur ce thème que va se tenir le 3 mai la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse 2016. A Douala, le Bureau exécutif national du Syndicat national des Journalistes du Cameroun (Snjc) se prépare. La sensibilisation des patrons de presse, des employés est entre autres activités en cours. Notons que  tous les ans, la Journée mondiale de la liberté de la presse permet de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde, de défendre l’indépendance des médias et de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession.

Le 3 mai a été proclamé Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, suivant la recommandation adoptée lors de la vingt-sixième session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991. Cette date permet d’informer les citoyens sur les atteintes portées à la liberté de la presse. Dans des dizaines de pays à travers le monde, des publications sont censurées, condamnées, suspendues ou tout simplement n’ont plus le droit de paraître, alors que des journalistes, des rédacteurs en chef et des éditeurs sont harcelés, attaqués, détenus ou même tués.

A la faveur de cette date, l’occasion sera donnée d’encourager et développer des initiatives en faveur de la liberté de la presse mais également d’évaluer l’état de la liberté de la presse à travers le monde en général et au Cameroun en particulier. Ladite journée sert aussi de rappel aux gouvernements sur la nécessité de respecter leurs engagements en faveur de la liberté de la presse, de moment de réflexion pour les médias professionnels sur les questions relatives à la liberté de la presse et à la déontologie, de soutien pour les médias qui font l’objet de restrictions ou dont la liberté d’expression est muselée. C’est aussi un moment de se souvenir des journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession.

© CAMERPOST par Linda Mbiapa

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz