Cameroun : libération mercredi d’otages détenus par des rebelles centrafricains – 26/11/2014

Paul Biya, président de la république du Cameroun.
Paul Biya, président de la république du Cameroun.

Quinze citoyens camerounais, enlevés les 20 et 24 septembre 2014 à l’Est du pays par des groupes armés de la République centrafricaine, ont été libérés dans la nuit de mardi à mercredi par une opération spéciale des forces armées camerounaises, selon un communiqué publié mercredi en mi-journée par le chef de l’Etat Paul Biya.

Cette opération, apprend-on, a également permis la libération du père Mateusz Dziedzic, un prêtre polonais enlevé le 12 octobre dernier en RCA.

Par la même occasion, le président de la République a remercié son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso, médiateur dans la crise centrafricaine, pour les efforts ayant conduit à cet heureux dénouement.

Au lendemain de l’enlèvement des Camerounais, pour la plupart des paysans, les ravisseurs avaient relâché une jeune fille qu’ils chargèrent de porter leurs exigences aux autorités camerounaises, dans lesquelles ils menaçaient d’attaquer le Cameroun dans les 72 heures si leur chef, Abdoulaye Miskine, actuellement détenu au Cameroun, n’était pas libéré.

© CamerPost avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz