Cameroun – Libération des ex-otages de Lagdo : Le happy end

Le PM, Philemon Yang, avec les ex-otages de Lagdo | © CT
Le PM, Philemon Yang, avec les ex-otages de Lagdo | © CT

Ils ont été reçus vendredi dernier, au nom du président de la République, par Philemon Yang

C’est peu dire qu’ils étaient fiers de ces moments de solennité qui leur ont été offerts vendredi à l’immeuble étoile. Ils, ce sont les ex-otages récemment libérés après un peu plus de 15 mois de captivité par des rebelles venus de la République centrafricaine voisine. Au nom du chef de l’Etat, ils ont été reçus par le Premier ministre, Philemon Yang. « Le président Paul Biya me charge de saluer le courage dont vous avez fait preuve pendant votre détention. Le chef de l’Etat exprime sa reconnaissance à tous ceux qui ont œuvré de près ou de loin à votre libération », leur a en substance déclaré le chef du gouvernement. Il a, par ailleurs, réitéré les félicitations du président de la République aux forces de défense et de sécurité pour leur efficacité. « Vous devez savoir que le chef de l’Etat ne ménagera aucun effort pour garantir la sécurité et la stabilité du Cameroun », a-t-il poursuivi.

Philemon Yang a ensuite exprimé la joie de tous les Camerounais de voir ces compatriotes enfin libres et émis le vœu que chacun d’eux retrouve très vite la pleine mesure de ses capacités pour se consacrer au développement du Cameroun. S’exprimant au nom des 13 ex-otages au cours de la cérémonie qui avait pour cadre la salle des Conseils de cabinet, Mama Abakaï, maire de la commune de Lagdo a dit la gratitude de ses compagnons d’infortune à l’endroit du président de la République. « Nous en étions arrivés à perdre espoir. Grâce à lui, nous avons recouvré notre liberté ». Cette réception intervenait après leur libération il y a quelques semaines et à la suite de l’observation médicale dont ils ont été l’objet, sur instructions du chef de l’Etat.

Le chef du gouvernement était entouré au cours de cette rencontre du ministre, secrétaire général des Services du Premier ministre, Séraphin Magloire Fouda, du ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakari et de son directeur de Cabinet, Pr Paul Ghogomu Mingo. Enlevés dans la nuit du 19 au 20 mars 2015 dans les localités de Gbabio et Yokossiré dans la région de l’Est, les ex-otages ont recouvré la liberté le 17 juillet dernier.

Source : © Cameroon Tribune

Par Jean Francis BELIBI

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz