Cameroun – LFPC : les élections auront lieu fin juillet

Le général Semengue est candidat à sa propre succession à la tête de la Ligue de football prossionnel du Cameroun (LFPC) | DR
Le général Semengue est candidat à sa propre succession à la tête de la Ligue de football prossionnel du Cameroun (LFPC) | DR

Les élections des dirigeants de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC) auront lieu le 28 juillet 2016 conformément à la décision prise par le Comité provisoire de gestion (CPG) mis en place par la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) pour diligenter les affaires courantes.

D’après le communiqué sanctionnant lesdits travaux et dont APA s’est procuré une copie mardi, « le conseil d’administration, conformément aux dispositions de l’article 31 alinéa 2 des Statuts de cette institution, à l’unanimité de ses membres, valide le processus électoral et fixe l’assemblée générale élective du président de la Ligue de football professionnel du Cameroun au 28 juillet 2016 ».

Avant la tenue de cette réunion extraordinaire du conseil d’administration, il y a eu deux faits majeurs. D’abord, la sentence de la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) au profit de la LPFC et déboutant la FECAFOOT de mettre en place un CPG pour un an. Deuxièmement, des réunions du comité ad-hoc ont eu lieu entre les responsables de la Ligue, de la FECAFOOT et du ministère des Sports et de l’Education physique (MINSEP).

« Le processus électoral engagé à la Ligue depuis un certain temps a connu quelques perturbations, lorsque l’exécutif de la FECAFOOT nous a demandé de reporter les élections prévues au mois d’avril de cette année, pour que la FECAFOOT puisse mettre sur pied une Commission de recours », a indiqué le général d’armée Pierre Semengue, président du CPG et président sortant de la LPFC.

« Cette Commission de recours, a-t-il rappelé, a été mise en place à l’occasion de la récente réunion de l’assemblée générale de la fédération tenue à Buea, le 21 mars dernier. Il était donc normal que nous reprenions le cours de nos opérations ».

Selon les dispositions du Code électoral, la Commission électorale doit avoir six mois d’existence pour pouvoir organiser les élections. « Comme elle a été élue en novembre, les six mois arrivent au 28 mai 2016. Ce qui veut dire que les élections à la Ligue pouvaient être organisées à partir du 28 mai prochain.

A la Ligue, on explique qu’il y a une autre condition qui veut que le Conseil d’administration de la Ligue fixe la date effective de ces élections, parce que, quand il se réunit, il faut 90 jours pour que les élections puissent avoir lieu.

© CAMERPOST avec © APA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
wpDiscuz